Commedia

mars 2014

mer 12
jeu 13
ven 14
sam 15 Billets
en
ligne
mar 18 Billets
en
ligne
mer 19
jeu 20 Billets
en
ligne
ven 21
mar 25
mer 26
jeu 27
ven 28 Billets
en
ligne

avril 2014

mar 1
mer 2
jeu 3
ven 4
sam 5 Billets
en
ligne
mar 8
mer 9
  • Avant-première scolaire
  • Mercredis causerie après la représentation
  • Première
  • Rencontre avec les artistes après la représentation
  • Supplémentaire
  • Supplémentaire scolaire

Résumé

De Pierre Yves Lemieux

Mise en scène de Luce Pelletier

Une production du Théâtre de l’Opsis en partenariat avec le Théâtre Denise-Pelletier

Billeterie grand public

Qui était vraiment Goldoni? Farceur, noceur, portant un « tendre amour pour le peuple »? Ou un écrivain torturé, à qui l'écriture a tout donné, puis tout enlevé?

Commedia, malgré son titre, est une plongée dans les eaux troubles de l’écriture. La pièce propose de faire tomber le masque de Goldoni - comme lui-même a voulu l'éliminer du paysage théâtral.

Contre vents et marées, au-delà des trahisons, des difficultés et des humiliations, Goldoni survit grâce à son imagination, protégé par ses personnages innombrables et son univers inépuisable.

Commedia est une leçon de rigueur et de courage, mais surtout un hommage à la puissance du théâtre, aux forces de l’émerveillement.

Équipe

Distribution

Luc Bourgeois, Martin Héroux, Steve Gagnon, Catherine Paquin Béchard, Marie-Eve Pelletier, Carl Poliquin         

CONCEPTEURS ET COLLABORATEURS

Julie Breton, Catherine Gadouas, Marilyne Gagnon, Olivier Landreville, Claire L'Heureux, Jocelyn Proulx              

Le Théâtre de L’Opsis

Le Théâtre de l’Opsis a été fondé par sept finissants de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx, notamment Serge  Denoncourt et Luce Pelletier auxquels se sont joints, dès la saison suivante, Annick Bergeron et Pierre Yves Lemieux. L’Opsis s’est donné comme mission, dès 1984, de porter un regard neuf sur les textes classiques et sur la dramaturgie contemporaine étrangère. Dès sa première production, la compagnie s’est fait remarquer par l’intelligence, la rigueur et l’audace de son travail. Afin de pousser la recherche dramaturgique, Luce Pelletier, directrice générale et artistique depuis 1994, a mis en place des cycles artistiques d’une durée de trois ou quatre ans. Après le Cycle Tchékhov (1998-2002), le Cycle Oreste (2002-2006) et le Cycle états-unien (2006-2010), la compagnie a amorcé le Cycle italien composé de Frères, Les enfants de la pleine lune, Il Campiello, Bar, La coopérative du cochon et Signor Smytchkov.

Site Internet

Biographies

Commedia
Crédit: Mario St-Jean

Pierre Yves Lemieux Auteur

Pierre-Yves Lemieux est natif de Trois-Rivières. Il s’est illustré comme acteur et auteur sur de nombreuses scènes. Dès les premières années de sa carrière, il s’est fait reconnaître par ses réécritures des grandes œuvres du répertoire classique. Au fil des ans, ses créations, tant du côté de la comédie que du drame, ont su lui attirer un public large et fidèle. Son travail a été vu tant au Canada qu’à l'étranger. Il a été créé ici par des théâtres de tous les horizons. Tant par des institutions : Denise-Pelletier, Duceppe, TNM, Trident, Rideau-Vert, Bordée, que par des compagnies d’importance: Opsis, LemieuxPilon4D’art, Imago, Sortie de Secours, Rallonge, sans oublier de nombreux théâtres privés et universités. Au fil de sa carrière, il a reçu plusieurs nominations et prix, dont un prix spécial du Jury étudiants du Théâtre Denise-Pelletier qui l’a beaucoup ému. La saison 2013-2014 est tout à fait à l’image de son parcours. Outre la création de  Commedia, sa version de La Belle et la Bête continuera sa tournée internationale, et l’on verra l’une de ses comédies Quelques livres de trop au théâtre La Roche à Veillon à Saint-Jean-Port-Joli.

Commedia
Crédit: Marie-Claude Hamel

Luce Pelletier Metteure en scène

Luce Pelletier partage son temps entre l’enseignement, le jeu, la recherche, l’écriture et la mise en scène. Membre fondatrice du Théâtre de l’Opsis, elle en assure la direction générale et artistique depuis 1994. Sous sa gouverne, la compagnie adopte la méthode de travail qui la caractérise: les cycles de création. Elle y signe les mises en scène de L’Homme en lambeaux de Mikhaïl Ougarov (1998), Monsieur Smytchkov de Pierre-Yves Lemieux (2000), Trois Sœurs de Tchékhov en collaboration avec Denis Bernard (2001), Oreste d’Euripide (2003), Élektra d’Hugo von Hofmannsthal (2004), Meurtres hors champ d’Eugène Durif (2006), Under construction de Charles L. Mee (2006), Comment j’ai appris à conduire de Paula Vogel (2007), Réveillez-vous et chantez! de Clifford Odets (2009), Les Etats-Unis vus par… (2010), Bar de Spiro Scimone (2011), Les enfants de la pleine lune d’Emanuelle Delle Piane (2011), Frères de Francesco Silvestri et La coopérative du cochon d’Ascanio Celestini. Luce Pelletier a toujours été très impliquée dans le milieu théâtral québécois. Mentionnons ses mandats à la présidence de l’Association des compagnies de théâtre (ACT) et au Conseil québécois du Théâtre (CQT).

Commedia
Crédit: Izabel Zimmer

Luc Bourgeois Goldoni

Diplômé de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx et membre fondateur du Petit Théâtre Du Nord, Luc Bourgeois a participé à plus de 50 productions théâtrales, dont plusieurs créations originales. Avec le Théâtre de l’Opsis, il était de la distribution de TEATR, (Oncle) Vania, L’homme en lambeaux, Je suis une mouette (non, ce n’est pas ça), Under construction en tournée, Il Campiello de Carlo Goldoni et La coopérative du cochon d’Ascanio Celestini. Luc Bougeois a foulé les planches du  Théâtre Denise-Pelletier à plusieurs reprises, notamment dans Dr. Jekyll et Mr. Hyde, 20 000 lieues sous les mers, Les Fridolinades et Les Jumeaux vénitiens, qui lui a valu une nomination à la Soirée des Masques dans la catégorie Meilleur rôle de soutien masculin. En 2013, on a pu le voir dans Un village de fous de Neil Simon chez Duceppe et dans Enfantillages de François Archambault présenté à La Licorne. À la télévision, il a incarné divers personnages dont Rémi Lamy dans Macaroni tout garni, qui lui a permis de récolter le Gémeau de la meilleure interprétation dans une émission jeunesse. Depuis 2010, il fait partie de l’équipe de la populaire émission jeunesse Tactik.

Commedia
Crédit: Annie Boudreau

Martin Héroux M. Medebach, Giulio, Père de Goldoni et autres rôles

Martin Héroux est diplômé de l'Option-théâtre du collège Lionel-Groulx en 1994.
Rapidement, il se fait remarquer au théâtre avec la pièce Arlequin serviteur de deux maîtres, et aussi dans Les fourberies de Scapin, rôle de Scapin ( Prix du public étudiant 1999 du Théâtre Denise-Pelletier ) et Le Malade imaginaire.  Il sera de la reprise de La coopérative du cochon cet hiver avec le Théâtre de l'Opsis.  Depuis 25 ans il est présent sur les scènes des théâtres d'été, entre autres, dans les pièces Oscar et aussi La puce à l'oreille ( Théâtre du Vieux-Terrebonne ), Visite libre et Réveillon ( Théâtre des Hirondelles ) et à l'été 2011, dans Les fourberies de Scapin, rôle de Sylvestre, mise en scène de Denise Filiatrault.  De 2009 à 2013 il fait partie de 4 éditions de Revue et corrigée au Théâtre du Rideau-vert.
Les téléspectateurs l'ont connu grâce à ses rôles dans ; 4 et demi, Le quiz La tête de l'emploi, Improvissimo, Bouledog Bazard, Ayoye ( Nomination aux prix Gémeaux )Les Bougon c'est aussi ça la vie, Dieu Merci et L'auberge du chien noir.
Martin Héroux est de l'émission jeunesse 1,2,3 Géant à Télé-Québec dans le rôle de Monsieur Ding Dong.  Il a joué dans les ligues d'improvisation Globale et la LNI.

Commedia
Crédit: Cindy Boyce

Catherine Paquin Béchard Marina, autres amoureuses de Goldoni et autres rôles

Diplômée de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe en 2011, Catherine Paquin Béchard a tenu son premier rôle professionnel dans Les enfants de la pleine lune d’Emanuelle Delle Piane, mise en scène de Luce Pelletier et produit par le Théâtre de l’Opsis, compagnie avec qui elle a poursuivi sa collaboration en incarnant Lucietta dans la tournée de Il Campiello de Carlo Goldoni, mis en scène par Serge Denoncourt. Elle a participé à L’Insolent Cabaret insolite, écrivant et interprétant le solo « Un entrejambe en or », puis à Moi et une love letter, pièce d’Alexa-Jeanne Dubé construite à partir d’extraits de textes de Sarah Kane, créée en 2012 et reprise au Théâtre La Chapelle à l’automne 2013. La saison dernière, on a pu la voir dans À quelle heure on meurt?, mis en scène par Frédéric Dubois et présenté à la Salle Fred-Barry. Parallèlement, Catherine Paquin Béchard a joué dans plusieurs courts métrages, deux web télés et dans la série Toute la vérité sur les ondes de TVA.

Commedia
Crédit: Maude Chauvin

Marie-Eve Pelletier Mme Medebach, Margherita, Mère de Goldoni et autres rôles

Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1999, Marie-Eve Pelletier a joué dans une trentaine de productions théâtrales dont Tristesse animal noir, mise en scène par Claude Poissant à l’Espace Go; Blackbird de David Harrower, mise en scène par Téo Spychalski pour Le Groupe de la Veillée; L’Opéra de quat’sous de Bertold Brecht, mise en scène de Robert Bellefeuille présentée au TNM; Sauce brune de Simon Boudreault; Jam Pack de Marcelle Dubois, une production des Porteuses d’Aromates; La Savetière prodigieuse de Federico García Lorca, mise en scène de Martine Beaulne présentée au TNM; Les femmes savantes de Molière, mise en scène de Martin Faucher présentée au Théâtre Denise-Pelletier; Une adoration de Nancy Huston, montée par Lorraine Pintal au TNM; et Cabaret de Joe Masteroff, mise en scène de Denise Filiatrault au Rideau Vert. Marie-Eve Pelletier a également participé au spectacle Mutantès de Pierre Lapointe, mis en scène par Claude Poissant, à titre de comédienne, choriste et danseuse. En 2012, elle chantait dans Le Brassières shop/Voix de poitrine,  un tour de chant à trois voix éclaté, spectacle repris en tournée à l'automne 2013 et au printemps 2014. On a pu l’apercevoir dans plusieurs émissions à la télévision dont Les hauts et les bas de Sophie PaquinBienvenue aux dames, DestinéesLes invincibles et 4 et demi.

Commedia
Crédit: Mario St-Jean

Carl Poliquin Il Genio, D'Arbès et autres rôles

Diplômé de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx en 2000, Carl Poliquin se fait vite remarquer.  En 2002, il remporte le prix de la Meilleure création québécoise francophone du Festival Fringe avec le spectacle L’Entrevue, qu’il met en scène, en plus d’y jouer. Puis il travaille sous la direction de Serge Denoncourt dans Les Feluettes (Espace Go, 2002 – Masque de la Production « Montréal »), À la recherche d’Elvis (2003), Pied de Poule (2003-2005), La Leçon d’histoire (Théâtre Jean Duceppe, 2007), et Le Blues d'la métropole (2009-2011). Au nombre de ses performances, notons son incarnation des rôles-titres dans Billy l’éclopé (Théâtre Jean Duceppe, 2005), dans Scaramouche (Théâtre Denise-Pelletier, 2006) qui lui a valu une nomination au Gala des Masques 2007, ainsi que dans Les Fourberies de Scapin (Théâtre Denise-Pelletier, 2007). Plus récemment, il a renoué avec la comédie musicale dans Les Misérables de Frédéric Dubois, où il tenait le rôle de Marius. C’est toujours sous la direction de celui-ci qu’on l'a vu dans Rêvez, montagnes ! à Espace Libre au printemps 2009. Il fait également partie du spectacle Münchhausen de Tout à Trac, produit à Denise-Pelletier en 2011 et repris en tournée en 2012-2013. Au nombre de ces mises en scène, notons entre autre Le Tour du Monde en quatre jours (2006) et de nombreuses mises en scène dont Chicago et Cabaret à l'Option-Théâtre Lionel-Groulx avec les finissants. À l’hiver 2013, il met en scène Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, au Théâtre Denise-Pelletier.

Commedia
Crédit: France Larochelle

Steve Gagnon Carlo

Steve Gagnon est diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Au Théâtre de la Bordée, il a joué Roméo dans Roméo et Juliette et Tom dans Tom à la ferme de Michel Marc Bouchard en 2011. Au Trident, il a été de la distribution de L’asile de la pureté, de Reconnaissance, de Caligula et de L’Odyssée. Avec le Théâtre de l’Opsis, il a été de la reprise de Réveillez-vous et chantez  et de la création des Enfants de la pleine lune, au Théâtre Prospéro. Il a joué dans Ines Pérée et Inat Tendu, produit par le Théâtre des Fonds de Tiroirs, et Tout ce qui tombe, tous deux présentés au Théâtre d’Aujourd’hui en 2012. En 2013, on a pu le voir dans Scalpée à l’Espace libre. Comme auteur, sa pièce Ventre a été montée en janvier 2013 à La Licorne et il y a tenu le rôle principal, dans une mise en scène de Denis Bernard. Sa pièce précédente, La montagne rouge (SANG), a été créée par le Théâtre des Fonds de Tiroirs en 2010. Le texte a été publié chez L’Instant même et a été finaliste pour les Prix littéraires du Gouverneur général en 2011. Chaque automne j’ai envie de mourir, un recueil de nouvelles coécrit avec Véronique Côté, est publié dans la collection Hamac, chez Septentrion. Comme metteur en scène, il a monté le texte de Fabrice Melquiot, Autour de ma pierre il ne fera pas nuit, à l’automne 2009. Au petit écran, on peut voir Steve Gagnon dans L’auberge du chien noir

.

Extraits

«

- Tu sais où l’on va lorsque tout est fini ?

- On ne va nulle part !

- Mais si  […] On va dans nos têtes !  […] Dans ce qu’il y aura eu dans nos têtes pendant toute notre vie.

Commedia

Ce qu'on en dit

 « […] Commedia est donc une proposition très rafraîchissante qui permet de redécouvrir Carlo Goldoni sous un angle plus personnel»                                        

Sara Thibault, Pieuvre.ca

Espace prof

Durée

1 H 40

Entracte

inclus
Public recommandé

Secondaire

Billeterie grand public
Besoin de plus de renseignements?

Contactez nos Services scolaires au 514 253-9095 poste 224 ou par courriel

Lundi au vendredi - 9h à 17h

À savoir sur Commedia

  • Carlo Goldoni est acteur, auteur et metteur en scène de théâtre italien (1707-1793). Il est surtout connu pour avoir «modernisé» la commedia dell’arte. Ses comédies témoignent des  vives transformations en cours à son époque.
  • Pierre-Yves Lemieux a su conjuguer sa passion des mots et du théâtre sur les scènes québécoises sur plus d’une vingtaine d’années. Il collabore au Théâtre de l’Opsis, depuis sa fondation en 1984.
  • Luce Pelletier, metteure en scène et directrice générale et artistique du Théâtre de l’Opsis,  a instauré des cycles artistiques d’une durée de trois ou quatre ans. En 2011, elle amorçait un cycle italien,  Commedia s’intègre à celui-ci.

Pistes pédagogiques

Repères

  • Quelle est la différence entre la commedia dell’arte et la comédie classique ?
  • Quelles divergences ont opposé Goldoni et Gozzi ?
  •  Quelle ville italienne a inspiré toute l’œuvre de Goldoni ? 

Vous pourriez établir des liens avec… 

  • Le Carnaval de Venise tel qu’il existe aujourd’hui et ce qu’il était au temps de Goldoni.
  • Le théâtre de Goldoni et la musique de Vivaldi.
  • Pietro Longhi, peintre satirique de l’époque de Goldoni.

Activités à faire en classe

- Les élèves, placés en équipe de 2 ou 3, devront interpréter un texte, tiré du répertoire de la commedia dell’arte. Ils devront faire ressortir le caractère du personnage en utilisant la technique théâtrale du jeu masqué. Il s'agit d'insister sur l’importance de diriger le regard vers le public. 

- Choisir un personnage de la commedia dell'arte et essayer de l'interpréter en adoptant la bonne posture. 

- Improviser des scènes en utilisant une langue inventée. L’activité sert à développer les compétences à communiquer à l’aide du langage non verbal, tout en misant particulièrement sur certains aspects de la communication orale, dont l’intonation, le volume, le débit, plutôt que sur le sens des mots. 

Cahier du Théâtre Denise-Pelletier

Préparer votre sortie

Le TDP vous propose...