D'Artagnan et les trois mousquetaires

novembre 2014

mer 12
jeu 13
ven 14 Billets
en
ligne
sam 15 Billets
en
ligne
mar 18
mer 19
jeu 20 Billets
en
ligne
ven 21
lun 24
mar 25 Billets
en
ligne
mer 26
jeu 27
ven 28 Billets
en
ligne

décembre 2014

lun 1
mar 2
mer 3
jeu 4
ven 5
sam 6 Billets
en
ligne
lun 8
mar 9
mer 10
jeu 11
ven 12
lun 15
mar 16
mer 17
jeu 18
ven 19
  • Avant-première scolaire
  • Mercredis causerie après la représentation
  • Première
  • Rencontre avec les artistes après la représentation
  • Supplémentaire
  • Supplémentaire scolaire

Résumé

D'après l'oeuvre d'Alexandre Dumas

Adaptation et mise en scène Frédéric Bélanger

Une production du Théâtre Advienne que pourra présentée par le Théâtre Denise-Pelletier

Billeterie grand public

L’équipe du Théâtre Advienne que pourra nous raconte avec humour et vitalité ce chef-d’oeuvre de Dumas et nous promet une aventure empreinte d’héroïsme avec envolées de capes et éclats d’épées; le combat romantique d'une jeunesse en quête de justice et de liberté. 

À la mort de son père, le jeune et fougueux d’Artagnan part pour Paris avec l’ambition d’entrer au service du roi, chez les mousquetaires. À son arrivée dans la capitale en compagnie de Planchet son écervelé de valet, il cherche querelle à trois gentilshommes qui, après les avoir conquis par sa bravoure, deviendront ses trois légendaires compagnons : Athos, Porthos et Aramis. Ensemble, ils combattront la mystérieuse Milady, le perfide Rochefort et le crapuleux cardinal de Richelieu qui tentent de déshonorer la reine et de s’emparer du trône. Au coeur des conspirations insidieuses, des rivalités, des trahisons, des secrets et des intrigues amoureuses, seule la fine lame de d’Artagnan tracera la ligne entre les bons et les méchants.

Équipe

Distribution

Guillaume Baillargeon, Maude Campeau, Louise Cardinal, Guillaume Champoux, Robin-Joël Cool, Steve Gagnon, Stéphanie M. Germain, Bruno Piccolo, Philippe Robert et Claude Tremblay

Concepteurs et collaborateurs

Sarah Balleux, Marjorie Bélanger, Priscillia Collin, Chloé Giroux Bertrand, Francis Farley-Lemieux, Jean-François Gagnon, Julien Laflamme, Louise Lapointe, Line Lévesque, Marie-Ève Pelletier, Audrey Thériault, Gilles-François Therrien, Suzanne Trépannier, Sébastien Watty-Langlois, Cybèle Perruques

Théâtre Advienne que pourra

Fondé en 2005, le Théâtre Advienne que pourra produit son huitième spectacle avec la nouvelle production de D'Artagnan et les trois mousquetaires. C’est en 2006 que la compagnie fait son entrée à la Salle Fred-Barry avec Le Dépit amoureux de Molière, où son goût pour la commedia dell’arte s’est immédiatement affiché. Ont suivi D’Artagnan et les trois mousquetaires (2008) d’après le roman d’Alexandre Dumas, La Fausse Malade (2008) de Goldoni, Les Aventures de Lagardère (2011) inspirées du roman Le Bossu de Paul Féval, Le Distrait (2012) de Regnard et Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne. Depuis sa création, la compagnie s'est engagée à élargir les horizons culturels des jeunes en créant et développant l'art théâtral dans la région de Lanaudière. Le Théâtre Advienne que pourra est constitué du metteur en scène Frédéric Bélanger, de la conceptrice de costumes Sarah Balleux, de la comédienne et enseignante Maryse Drainville et d’Audrey Thériault, compositrice.

Site internet

Biographies

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Nadar

Alexandre Dumas Auteur

Alexandre Dumas (dit aussi Alexandre Dumas père) est un écrivain français né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts (Aisne) et mort le 5 décembre 1870 à Puys, près de Dieppe (Seine-Maritime). Il est le fils de Thomas Alexandre Davy de la Pailleterie, dit le général Dumas, mulâtre de Saint-Domingue, premier général ayant des origines afro-antillaises de l'armée française, et le père de l'écrivain Alexandre Dumas (1824-1895) dit Dumas fils, auteur en particulier de La Dame aux camélias. Proche des Romantiques et tourné vers le théâtre, Alexandre Dumas écrit d'abord des vaudevilles à succès et des drames historiques comme Henri III et sa cour (1829), La Tour de Nesle (1832), Kean (1836). Auteur prolifique, il s'oriente ensuite vers le roman historique telles que la trilogie Les Trois Mousquetaires (1844), Vingt ans après (1845) et Le Vicomte de Bragelonne (1847), ou encore Le Comte de Monte-Cristo (1844 -1846) et La Reine Margot (1845). La paternité de certaines de ses œuvres lui est contestée. Dumas fut ainsi soupçonné par plusieurs critiques de son époque d'avoir eu recours à des nègres littéraires, notamment Auguste Maquet. Toutefois les recherches contemporaines ont montré que Dumas avait mis en place une véritable coopération avec ce dernier : Dumas s'occupait de choisir le thème général et modifiait les ébauches de Maquet pour les rendre plus dynamiques.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Julie Perreault

Frédéric Bélanger Metteur en scène

Acteur, auteur et metteur en scène, Frédéric Bélanger a suivi une formation en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada. Scénariste et comédien principal de la populaire série jeunesse Toc Toc Toc, il a participé a de nombreuses productions télévisuelles : Watatatow, Ramdam, La grande expédition, Fortier, Il était une fois dans le trouble, O’, Yamaska et Mirador. Conjointement avec la comédienne Laurence Leboeuf, il était porte-parole de la campagne provinciale Aimer sans violence du gouvernement du Québec. Depuis 2007, il travaille bénévolement aux côtés du Cercle des jeunes leaders et de leur évènement Lueur d’espoir afin de recueillir des fonds pour l’hôpital Ste-Justine.
À l’été 2013, en collaboration avec la MRC de d’Autray et Ville St-Gabriel, il initie la restauration de la toute première Roulotte de Paul Buissonneau. Visant à revitaliser, à réunir et à donner espoir à une région dévitalisée, ce projet a réussi à convaincre que la culture pouvait non seulement rassembler et faire la différence au sein d’une communauté mais qu’elle était essentielle au développement socio économique d’une région. Au printemps dernier, La Roulotte de Paul Buissonneau a reçu le prix Coup de cœur  du gouvernement provincial.
Aujourd’hui, il est président de Petits bonheurs – Diffusion culturelle et l’un des porte-paroles de son festival. Sous sa direction, le Théâtre Advienne que pourra a remporté, avec Le Dépit amoureux de Molière, le Masque de la Meilleure production région en 2006, le prix Art de la scène aux Grands prix Desjardins de la Culture en 2011 et le prix Jeune public en 2014. Il a signé la mise en scène de tous les spectacles de la compagnie et l’adaptation du roman à la scène des Aventures de Lagardère, du Tour du monde en 80 jours et de D’Artagnan et les Trois Mousquetaires.
L’éducation culturelle des jeunes est pour lui une priorité. Le contact privilégié qu’il entretient avec le public jeunesse depuis plus de 10 ans, le convainc qu’il a trouvé sa place, son rôle et qu’il doit s’y consacrer.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: France Larochelle

Steve Gagnon D'Artagnan

Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2008, Steve Gagnon s’illustre dans plusieurs sphères du domaine théâtral, nourrissant sa passion et sa soif de créer. Bien implanté sur les planches de Québec, il est de la distribution de L'Asile de la pureté de Claude Gauvreau (mes de Martin Faucher), Reconnaissance de Michel Nadeau (création du Théâtre Niveau Parking), joue Inat Tendu dans Ines Péré et Inat Tendu de Réjean Ducharme (mes Frédéric Dubois), Caligula d'Albert Camus (mes de Gill Champagne), et L’Odyssée (mes de Martin Genest). On le retrouve également dans Les enfants de la pleine lune (mes de Luce Pelletier),  incarne Roméo dans Roméo et Juliette (mes d’Olivier Lépine), ainsi que Tom dans Tom à la ferme de Michel Marc Bouchard (mes de Marie-Hélène Gendreau). Il incarne par la suite Lui dans son propre texte Ventre (mes de Denis Bernard) et plus récemment joue Carlo Goldoni dans la pièce Commedia (mes de Luce Pelletier) présentée au Théâtre Denise-Pelletier.

Auteur prolifique et remarqué, il écrit, pour ne citer qu’elles, les pièces La Montagne rouge (Sang); En dessous de vos corps, je trouverai ce qui est immense et qui ne s’arrête pas qu’il met lui-même en scène en 2013 au Théâtre La Licorne. Il est également co-auteur du roman Chaque automne j’ai envie de mourir.

Il a quelques incursions télévisuelles, notamment dans Toute la vérité, Chabotte et fille, Les Pêcheurs et L’Auberge du chien noir. Steve Gagnon est également co-fondateur de la compagnie Le Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Maude Chauvin

Guillaume Baillargeon Athos

Diplômé en 2002 de l'École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, Guillaume Baillargeon est un fier collaborateur du Théâtre Advienne que pourra. Il a fait partie de la distribution de 4 projets avec eux: Le dépit amoureux, D’Artagnan et les trois mousquetaires, La fausse Malade et Le Distrait. Il a aussi joué sous la direction de René-Richard Cyr dans Amadeus (Théâtre Jean-Duceppe), Marc Beaupré dans Caligula Remix (Terre des Hommes), puis il était récemment Alexis dans Viande à chien mis en scène par Frédéric Dubois ( NTE/ Théâtre Périscope). À la télévision, on a pu le voir dans Les Bougons, Annie et ses hommes et C.A. Passionné des communications, il a co-animé le magazine culturel Prochaine sortie (SRC), puis aussi fait la narration de la série documentaire 30 secondes pour changer le monde sur les ondes de Télé-Québec.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Michel Olivier Girard

Guillaume Champoux Aramis

Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1999, Guillaume multiplie ses activités en alternant entre les planches, la caméra et le micro. Passionné de théâtre, il touche à des formes très variées: les classiques (Le malade Imaginaire au TNM, Le Jeu de l’amour et du hasard au TDP), les créations (L’Envie de Catherine-Anne Toupin, La Petite Scrap de Dominick Parenteau-Lebeuf), le théâtre jeunesse (Pour ceux qui croient que la terre est ronde, Théâtre Mathieu, François et les autres), la tragédie (Oreste d’Euripide), la comédie (Pour faire une histoire courte de Frédéric Blanchette) et même le burlesque (La Sainte Paix avec Gilles Latulippe)! Ce sont environ 30 productions qui se succèdent depuis presque 15 ans. À la télévision, on le voit dans plusieurs séries dont Un monde à part, Une histoire de famille, La Promesse et encore aujourd’hui dans L’Auberge du chien noir

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Maurice Elmaleh

Bruno Piccolo Porthos

Issu du Conservatoire d'art dramatique de Bruxelles en 1997, Bruno a d'abord joué dans différents théâtres de la capitale belge avant d'entreprendre 6 ans de tournées à travers la Belgique et la France avec Les Baladins du Miroir, compagnie théâtrale itinérante sous chapiteau, à la manière d’un cirque. Il y jouera tour à tour Lysandre dans Le Songe d’une nuit d’été, et Faust, dans la pièce du même nom, à Paris (Théâtre du Soleil), Avignon (festival 1999), Bruxelles, Nantes, … et au Québec (Prix du public festival Juste pour Rire 2001), où il finira par s’installer. Depuis 2006, on a pu le voir à Montréal dans une vingtaine de productions théâtrales, comme Les 36 (Incorruptible Théâtre) au Théâtre Lachapelle; Les Tabarinades  (Ensemble musical baroque Les Boréades) au Monument-National; L’oiseau Vert  (Cie Tout-à-Trac) au Théâtre Denise-Pelletier; Alpha du Centaure et Mœurs en série 2.0 (Cie Orbite Gauche) à l’Union française; Le Dépit amoureux (Masque 2006  de la meilleure production régionale), La Fausse malade, Le Tour du monde en 80 jours (Théâtre Advienne que Pourra)  à la salle Fred-Barry. Dernièrement, on a également pu le voir dans Trois (Cie Orange Noyée) au Théâtre D'Aujourd'hui.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Izabel Zimmer

Louise Cardinal Reine Anne d’Autriche

 Louise Cardinal a joué dans une trentaine de productions théâtrales, dont plusieurs créations originales. Co-fondatrice du Petit Théâtre du Nord, elle a joué notamment dans Enfantillages de François Archambault, mis en scène par Fréderic Blanchette et Les Orphelins de Madrid de Sarah Berthiaume mis en scène par Sylvain Bélanger. Elle a collaboré plusieurs fois avec le Théâtre de l’Opsis dont Il campiello mis en scène par Serge Denoncourt ainsi que dans La coopérative du cochon et Les enfants de la pleine lune mis en scène par Luce Pelletier. Elle a également été de la distribution de Christine, la reine-garçon de Michel-Marc Bouchard au TNM, Andromaque à l’Espace Go et l’Habilleur pour  la Compagnie Jean-Duceppe. À la télévision, on a pu la voir dans Yamaska, Apparences, Toute la vérité et Mémoires Vives.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Martin Girard

Maude Campeau Constance Bonacieux

Diplômée de l’École nationale de théâtre du Canada en 2011, Maude Campeau s’est fait connaître au petit écran dans des séries telles que Music Hall, Tribu.com et Simonne et Chartrand. On a aussi pu la voir plus récemment dans la populaire série Apparences de Serge Boucher. Au théâtre, elle a participé à plusieurs productions du Théâtre Advienne que pourra, notamment dans La fausse Malade de Goldoni et dans Le Distrait de Regnard, mises en scène par Frédéric Bélanger et présentées à la Salle Fred-Barry.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Julie Artacho

Stéphanie M. Germain Milady de Winter

Stéphanie M. Germain fait ses débuts sur scène en 2008 dans la pièce Mouton Noir, avec le Théâtre la Chant’Amuse, à Baie-Comeau. Dès sa sortie de l’École nationale de théâtre en 2009, elle fait partie de la distribution de Les Aventures de Lagardère, production de La Roulotte, adaptée et mise en scène par Frédéric Bélanger, qui a été reprise deux fois depuis. On a aussi pu la voir dans la pièce Le Bourgeois Gentilhomme, dans une mise en scène de Benoît Brière, présentée au TNM et en tournée au Québec en 2010. Elle a ensuite collaboré avec le Théâtre LA45 pour Programme double : théâtre viril et sportif, en 2011, à la Salle Fred-Barry. De 2011 à 2013, elle a interprété le rôle de Muriel dans la pièce La Cage aux Folles, mise en scène par Normand Chouinard, au Théâtre du Vieux-Terrebonne, au Capitole de Québec ainsi qu’en tournée à travers le Québec. À l’hiver 2014, elle jouait Tiara Stein, dans Les Mythomanes, une création de Jean-Guy Legault et du Théâtre des Ventrebleus. À la télévision, elle incarne Karine dans l’Auberge du chien noir, depuis 2010.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Jérémie Battaglia

Philippe Robert Comte de Rochefort et Roi Louis XIII

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en interprétation (2006), Philippe est membre fondateur du Théâtre Tout à Trac, au sein duquel il a joué dans L’Oiseau vert, Pinocchio, Alice au pays des merveilles et MÜNCHHAUSEN: Les machineries de l’imaginaire au Théâtre Denise-Pelletier. Il était également de la distribution de Top Dogs (Théâtre de la Marée Haute), Nous étions une fois… (OFF.T.A.), Les Zurbains 2010 (Théâtre Le Clou), Chante avec moi (L’Activité), Le mur infranchissable (Théâtre Harpagon/Théâtre tombé du ciel), Mutantès (spectacle de Pierre Lapointe), L’effet du temps sur Matèvina (Théâtre I.N.K.), Beethoven habite à l'étage (OSM), Cabaret au bazar (Théâtre Ébouriffé), Pig (Abat-Jour Théâtre) et Le fantôme de Canterville (Théâtre des 4 coins). À l'automne 2013, il présente Tremblements de tête, spectacle solo qu'il écrit, met en scène et interprète. À la télévision, il a tenu le rôle d'Éloi dans Rock et Rolland.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Marjorie Guindon

Robin-Joël Cool Duc de Buckingham, Capitaine de Tréville et Père de D'Artagnan

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2008, Robin-Joël Cool s’implante rapidement dans le milieu culturel autant à titre d’acteur que comme musicien et scénariste. Sur les planches, on peut le voir interpréter Dorante dans Le Jeu de l’amour et du hasard (mes de René Cormier). Il reçoit à deux reprises le prix d’interprétation Cochon Vedette au Gala des Cochons D’Or pour son rôle dans la pièce Gunshot de Lulla West (Pars pas) (mes d’Eugénie Beaudry) ainsi que pour son rôle dans la pièce (e) (mes de Dany Boudreault). Il est aussi de la distribution de Tristesse animal noir (mes de Claude Poissant), et plus récemment, on a pu le voir dans Scratch (mes de Sébastien David ). Au petit écran, il apparait notamment dans Belle-Baie, 19-2 et dans Les Bobos. Au cinéma, il joue dans Camion, de Rafaël Ouellet en plus d’être co-compositeur et interprète de la bande originale du film, pour laquelle il se voit décerner le Prix Jutra pour la meilleure musique originale de film. Il co-signe d’ailleurs la musique originale du prochain film de Rafaël Ouellet, Gurov and Anna. Il est également chanteur, compositeur et interprète au sein du groupe folk anglophone Mentana depuis 2008.

D'Artagnan et les trois mousquetaires

Claude Tremblay Planchet et le Cardinal de Richelieu

Diplômé en interprétation, option théâtre, du Collège Lionel-Groulx en 1997, Claude Tremblay sait se démarquer par son jeu ludique et à chaque fois surprenant. Il peaufine ce dernier avec des stages de combat dramatique, en Commedia dell’Arte à Paris et à l’École de mime avec la troupe Omnibus. La télévision lui a permis de jouer dans une quinzaine de séries dont, Histoires de filles, Catherine, Mon meilleur ennemi, Les Bougon, c’est aussi ça la vie, Providence, Les sœurs Elliot, Et Dieu créa Laflaque, Taxi-22, Les Boys, Il était une fois dans le trouble ainsi que Mauvais Karma. Il était de la distribution des webséries Le guide votre vie et Traitement choc et nous avons pu le voir dans le film Starbuck, réalisé par Ken Scott. Le théâtre occupe une place importante dans sa carrière, il a plus d’une trentaine de pièces à son actif. On a pu le voir notamment dans La Princesse Turandot, L’Oiseau vert, Le Dépit amoureux, La Cadette, D’Artagnan et les trois mousquetaires, La Fausse malade, Le Bourgeois gentilhomme, Retour d’ascenseur, La Cage aux folles et La Puce à l’oreille. Claude Tremblay développe depuis plus de quinze ans un travail axé sur le jeu physique et a donné plusieurs ateliers de jeu masqué dans des écoles secondaires du Québec.

D'Artagnan et les trois mousquetaires
Crédit: Luc Lavergne

Sarah Balleux Conceptrice des costumes

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada (scénographie 2003), Sarah Balleux s’est vu confier la conception des costumes sur un grand nombre de productions tant au théâtre, qu’en danse et qu’à la télévision. Elle est animée par une recherche subtile d’équilibres et de contrastes qui marquent les personnages autant que les acteurs qui les incarnent. « Je cherche et j’explore la rencontre : la rencontre entre un metteur en scène,  un personnage, une histoire et moi. Je cherche la peau du personnage dans l’infiniment vrai. »
On a pu voir son travail notamment dans Jouliks(Théâtre d’Aujourd’hui), Le Comte de Monté Cristo (1ère et 2e partie) (TDP), Le Vrai Monde?(Théâtre Jean Duceppe), Au champ de mars (Théâtre De la Manufacture), Roche, papier, couteau… (Théâtre INK), Le Dépit amoureux, D’Artagnan et les trois mousquetaires, La Fausse malade, Le Distrait, Le Tour du monde en 80 jours (TAQP), Toc toc toc saisons IV à VIII (Téléfiction) et 1,2,3… Géant (Téléfiction) émission présentée à Téléquébec. Elle codirige depuis 2005  le TAQP, compagnie Lanaudoise qui crée un théâtre authentique, vivant, qui va à la rencontre du public pour favoriser la démocratisation de l’art et ainsi faire de la culture une priorité incontournable.

D'Artagnan et les trois mousquetaires

Francis Farley-Lemieux Concepteur du décor

Ingénieur de formation et diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada (scénographie 2005), il travaille principalement au théâtre comme concepteur de décor et  accessoiriste. En 2011, il signe le décor de Münchhausen: les machineries de l’imaginaire présenté au théâtre Denise-Pelletier. Il collabore également avec Claude Poissant (Bienveillance, 2012), René-Richard Cyr (Belles-Sœurs, 2010), et Alexis Martin (Sacré Cœur, 2008). Il remporte le prix du meilleur décor dans la catégorie théâtre indépendant avec The Bacchae, mise en scène d’Andreas Apergis présenté au théâtre Centaur à l’automne 2012. Parallèlement, il est auteur-compositeur-interprète et leader de la formation musicale Bernadette.

D'Artagnan et les trois mousquetaires

Jean-François Gagnon Maître de combats

Jean-François Gagnon est diplômé en interprétation de l’École nationale de théâtre du Canada et a travaillé principalement comme acteur pendant près de dix ans, jouant au Théâtre du Nouveau Monde, au Rideau Vert, au Parminou, avant de se spécialiser en arts de combat dramatique et en mise en scène, les deux disciplines étant complémentaires à sa passion pour le jeu physique de l’acteur. Concepteur de cascades et de combat dramatique, il est reconnu comme chorégraphe de combat, comme Fight Master par Fight Directors Canada et par l’International Order of the Sword and the Pen. Il est invité régulièrement pour donner des ateliers au Canada, aux États-Unis et en Angleterre.

Extraits

«

Je suis un homme d'honneur. Je peux vous assurer que je n'aurai aucun plaisir à vous tuer. 

D'Artagnan

«

La justice des hommes ne aprdonne pas, elle condamne.

Milady de Winter

Ce qu'on en dit

Ludique et énergique, la production offre un assez bon équilibre entre les scènes plus intimistes, des épisodes purement comiques et des combats à l’épée enlevés

Marie Labrecque, Le Devoir, 21 novembre

Il nous propose ici un spectacle familial rythmé à la perfection, avec des scènes de combats assez irrésistibles et des incursions tout à fait bienvenues dans le théâtre.

Jean Siag, La Presse, 19 novembre 2014

Il est rare de voir un spectacle où tout est aussi harmonieux, équilibré, parfaitement calibré. Où les comédiens jouent tous au même niveau, très élevé, où la musique, la scénographie, la chorégraphie des combats se complètent aussi bien et où tout s'agence de la plus merveilleuse façon qui soit pour procurer au spectateur une expérience unique et des plus agréables.

Marie-Claire Girard, Huffington post, 18 novembre 2014

Ne passons pas par quatre chemins et disons-le sans ambages : l’adaptation théâtrale et la mise en scène de Frédéric Bélanger sont irréprochables, absorbant comme par magie la fougue de Dumas, la rigueur et l’impétuosité de sa plume à la fois ludique et emportée, tenant les spectateurs constamment interpellés, en haleine, saisis par des situations rocambolesques d’une fiévreuse originalité, impulsives, spontanées, conquis par des émotions dignes des meilleurs films de cap et d’épée, s’avouant vaincus et submergés de leur propre gré par ces envolées lyriques qui convoquent nos sens, les éclaboussent pour mieux nous rendre témoins de ce qui se passe sur scène, et pour finalement atteindre une sorte d’extase de la représentation inégalée.

Elie Castiel, Séquences, 17 novembre 2014

L’ensemble donne une pièce très agréable et distrayante autant pour le public jeune que pour les amateurs avertis qui ont tous longuement applaudi après 2 : 30 h de spectacle relevé et sans faute.

Sophie Jama, Tolérance, 17 novembre 2014

La production du Théâtre Advienne que pourra a un côté très cinématographique, joliment appuyé par une musique qui se dévoile dans les moments poignants ou les combats, et bien servi par une scénographie polyvalente signée Francis Farley-Lemieux. [...] Récit de bravoure et de loyauté, mais aussi d'injustices et de trahisons, d'amour et de tristesse, D'Artagnan et les trois mousquetaires se révèle le spectacle parfait pour un petit voyage dans le passé, sous le signe des mousquetaires.

Daphné Bathalon, Mon Théâtre, 16 novembre 2014

 À ne pas manquer [...) du jeu alerte, nuancé, plein de spontanéité […] Solide distribution, nombreux duels tous chorégraphiés avec art et maitrise, brillante et ingénieuse adaptation, une mise en scène de Frédéric Bélanger dans un décor qui se transforme en différents lieux, en différentes atmosphères dans des éclairages qui sont des décors en soi. Vous avez des surprises éclatantes…je ne donne pas de détails… Vous ne vous ennuyez pas pendant les deux heures du spectacle. Il y a le jeune et fougueux Steve Gagnon qui joue d’Artagnan avec ses trois compères. Ça vaut le déplacement, c’est un plaisir.

Francine Grimaldi, ICI Première, 15 novembre 2014

Les personnages s’équilibrent bien avec l’humour des mousquetaires et la part d’ombre du cardinal de Richelieu. La mise en scène spectaculaire est fortement appuyée par la distribution de la pièce. 

Miriam Vézina, Québec spot média, 15 novembre 2014

Espace prof

Durée

2 H 15

Entracte

inclus
Billeterie grand public
Besoin de plus de renseignements?

Contactez nos Services scolaires au 514 253-9095 poste 224 ou par courriel

Lundi au vendredi - 9h à 17h

Pistes pédagogiques

Repères
  • La solidarité et l’engagement d’où la devise : « Un pour tous et tous pour un! » 
  • À quelle époque se passe le récit ?
  • Quels personnages ont réellement existé?
  • On dit que Athos, Aramis et Porthos « ferraillaient » avant l’arrivée de d’Artagnan. Qu’est-ce que cela signifie ? S’agit-il d’une critique ironique de leurs actions ?
Vous pourriez établir des liens avec...
  • Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, pièce écrite entre 1896 et 1897, mais s’inspirant d’un personnage réel ayant vécu de 1619 à 1655. Le personnage de D’Artagnan y fait d’ailleurs une apparition lors du duel entre le vicomte de Valvert et Cyrano; « À la fin de l’envoie, je touche ! »
  • La vie de Dumas est elle-même un roman. Elle est bien racontée dans le très richement illustré ouvrage de Biet, C., Brighelli, J-P., et Rispail, J-L. : Alexandre Dumas ou les aventures d’un romancier, Gallimard, Collection Découvertes, Paris 1987.
  • Le film L’Homme au masque de fer (1998) de Randall Wallace avec notamment Leonardo Dicaprio dans le rôle des jumeaux, fils de d’Artagnan, Louis XIV et Philippe.
  • Les deux traités politiques de Nicolas Machiavel Le prince et L’art de la guerre, car le cardinal de Richelieu était un penseur politique ayant fondé l’académie française pour unifier la langue. Il a également créé les règles de la tragédie soit les unités de lieu, de temps et d’action.

Activités à faire en classe

  • Sur une carte de France, établir le tracé des déplacements de d’Artagnan et de ceux de ses amis. Imaginer comment ces trajets se réalisaient à l’époque.
  • Selon un certain dicton, « l’habit ne fait pas le moine ». Expliquez ce dicton.
    Or d’Artagnan, à son arrivée à Paris, n’a pas l’habit de mousquetaire, « mais j’ai l’âme » dit-il. Et il ajoute : « Mon coeur est mousquetaire, je le sens bien ». Commentez ces rapports entre l’habit – les apparences – et la véritable nature d’une personne.
  • Choisissez une occasion où il serait bon d’adopter pour soi et pour son groupe la devise : « Un pour tous et tous pour un ! »

Cahier du Théâtre Denise-Pelletier

Préparer votre sortie

Le TDP vous propose...