Le miel est plus doux que le sang

février 2016

mer 3
jeu 4
ven 5 Billets
en
ligne
mar 9
mer 10
jeu 11 Billets
en
ligne
ven 12 Billets
en
ligne
sam 13 Billets
en
ligne
mar 16
mer 17
jeu 18 Billets
en
ligne
ven 19 Billets
en
ligne
sam 20 Billets
en
ligne
mar 23 Billets
en
ligne
mer 24
jeu 25 Billets
en
ligne
ven 26 Billets
en
ligne
sam 27 Billets
en
ligne
  • Avant-première scolaire
  • Mercredis causerie après la représentation
  • Première
  • Rencontre avec les artistes après la représentation
  • Supplémentaire
  • Supplémentaire scolaire

Résumé

Texte Simone Chartrand et Philippe Soldevila

Mise en scène Catherine Vidal

Une production du Théâtre Denise-Pelletie avec la complicité du Théâtre Sortie de Secours

Billeterie grand public

Présentée dans le cadre de Montréal en Lumières

En 1922, à la résidence étudiante de Madrid, trois jeunes hommes font connaissance. Ils s’appellent Salvador Dali, Federico Garcia Lorca et Luis Buñuel. Prédestinés à changer le cours de l’histoire par leurs influences artistiques, ils deviendront Dali peintre, Garcia Lorca poète et dramaturge et Buñuel cinéaste. À cette époque, à peine sortis de l’adolescence, les trois créateurs feront la rencontre d’une chanteuse de cabaret révolutionnaire, Lolita, qui les guidera sur les chemins de l’imprudence et de l’insoumission. Cette pièce, écrite et jouée il y a maintenant vingt ans, est une oeuvre phare sur les forces de la jeunesse, de l’art et de la dissidence. Catherine Vidal, après Le Grand Cahier d’ Agota Kristof, fouille le coeur du peuple espagnol pour y extraire le désir, la révolte, la détermination, tout ce qui définit si bien le mouvement dadaïste et le mouvement surréaliste qui ont connu, entre les deux guerres, une manifeste expansion.

« Il faut que les poètes d’aujourd’hui méprisent le sentimentalisme. L’art nouveau doit exprimer l’essence et l’esprit de l’ère nouvelle dans laquelle nous sommes : les machines, la dynamo, les voitures rapides, les aéroplanes, les transatlantiques, le télégraphe, la photographie, la radio, les patinoires, le ragtime et le foxtrot, ça c’est notre époque. » - Lolita

Équipe

Avec

François Bernier, Isabelle Blais, Renaud Lacelle-Bourdon et Simon Lacroix

Conception

Assistance mes et régie / Stéphanie Capistran Lalonde
Décor / Geneviève Lizotte
Costumes / Julie Charland
Environnement sonore / Francis Rossignol
Éclairages / Alexandre  Pilon-Guay
Accessoires / Julie Measroch
Maquillages-coiffures / Angelo Barsetti
Direction technique / Robin Kittel-Ouimet
Aide aux répétitions / Maxime Genois
Assistance aux costumes / Yso
Réalisation des décors / Productions Yves Nicol
Chargé de projet / Patrick Perrin

Musiciens

Batterie / Francis Rossignol
Piano / Peter Mika et Yves Morin
Contrebasse / Christophe Papadimitriou

Biographies

Le miel est plus doux que le sang
Crédit: Marie-Claude Hamel

Catherine Vidal Metteure en scène

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en interprétation, Catherine Vidal se consacre désormais à la mise en scène. En 2008, elle met en scène Walser, un collage de textes de l’écrivain suisse Robert Walser, dans une production du Festival International de Littérature. S’enchaîne ensuite l’adaptation théâtrale du Grand cahier d’Agota Kristof qui lui vaut à elle et son équipe une belle reconnaissance publique et critique. Ont suivi ensuite Amuleto au Théâtre de Quat’Sous et Joseph-la-tache dans le cadre du parcours ambulatoire Naissances du NTE à Espace Libre. Elle présente dans le cadre du OFF.T.A., le laboratoire Mais qui est Philippe Katerine ? Elle poursuivra ensuite avec Des Couteaux dans les poules de l’écossais David Harrower au Théâtre Prospero qui lui vaut le prix de l’Association québécoise des critiques pour la meilleure mise en scène, catégorie Montréal, saison 2012- 2013. En 2014, elle touche à la danse avec le projet 2050 Mansfield de la compagnie La 2ème Porte à Gauche et le projet Mayday Remix où elle devait « remixer » le show Junkyard/Paradis de Mélanie Demers. Le Groupe La Veillée l’invite de nouveau à collaborer avec eux et lui demande de s’attaquer à l’auteur autrichien Thomas Bernhard en montant sa pièce Avant la retraite. Elle s’initie également cette saison au théâtre de marionnettes et jeune public en montant une adaptation d’Étienne Lepage de La reine des neiges (Le coeur en hiver), une invitation du Théâtre de l’Oeil.

Le miel est plus doux que le sang
Crédit: Jocelyn Michel

Isabelle Blais Lolita

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1997, Isabelle Blais partage brillamment sa carrière entre le cinéma, le théâtre, la télévision et la scène musicale.

Au théâtre, elle joue notamment au TNM dans Roméo et Juliette, Dom Juan, La Nuit des rois, Hamlet, Le Procès et La Petite pièce en haut de l’escalier, ainsi que dans plusieurs productions du Théâtre du Rideau Vert dont Pygmalion, Maître Puntila et son valet Matti, Les Fourberies de Scapin, et dans la remarquée Au cœur de la rose de Pierre Perrault, qui lui mérite le Masque de la meilleure actrice en 2003. Elle reprend actuellement la pièce Midsummer en tournée, pièce qui a été jouée trois années consécutives au Théâtre La licorne.

Au cinéma, elle est des films Les aimantsLa belle empoisonneuse,  Le baiser du barbu et Le prix à payer. Récompensée à plusieurs reprises, elle se voit offrir le Jutra de la meilleure actrice de soutien pour son rôle dans Québec-Montréal, et le Jutra de la meilleure actrice pour son interprétation marquante de Kiki dans le long-métrage Borderline.

Du côté télévisuel, on la retrouve dans les téléséries,  Deux Frères et C.A., qui lui ont apporté deux nominations aux Gémeaux comme meilleur premier rôle; ainsi que Tu m’aimes-tu? et  Trauma. Plus récemment, elle était des téléséries En thérapie et Le berceau des anges.

Également musicienne, Isabelle Blais est la voix et la plume du groupe Caïman Fu, qui compte 4 albums à ce jour.

Le miel est plus doux que le sang
Crédit: Maude Chauvin

François Bernier Luis Bunuel

Co-fondateur des compagnies de théâtre DuBunker avec la production Je voudrais (pas) crever et du Théâtre du party chinois avec Le Cabaret dinde et farces spectacle de Noël à l'Espace libre, il est membre actif dans Le Cabaret insupportable, évènement incontournable par son humour et sa facture. François anime depuis trois ans le Gala des cochons d'or axé sur la relève théâtrale. Au cinéma, on a pu le voir dans le film de Xavier Dolan Les amours imaginaires. Depuis  sa sortie du conservatoire, François Bernier s'implique dans ses projets artistiques autant dans son rôle de comédien que dans celui d'auteur.  Il participe à l'écriture de Frank vs Girard émission jeunesse diffusée à vrak.tv et avec le même diffuseur à un projet hybride de radio-télévision en coproduction avec NRJ dans R'garde moi quand j'te parle! en faisant aussi partie de l'équipe de création. Dans la Web-série Comment survivre aux week-ends il interprète Alexis, un gars de sa génération, attachant et immature.

Le miel est plus doux que le sang
Crédit: Hugo B. Lefort

Simon Lacroix Salvador Dali

Diplômé en 2011 du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Simon Lacroix a su prendre sa place dans le milieu culturel. À la télévision, on a pu le voir dans les séries Il était une fois dans le trouble, O’, Yamaska et 19-2. Il a aussi participé aux web-séries Agent secret  (dont il est l’auteur), Pitch, La boîte à malle et Deep (dont il est l’auteur et  pour laquelle il a obtenu deux Prix Gémeaux). Au théâtre, il a joué dans plusieurs pièces telles que Les Voisins, Testament, Marie TudorLe Balcon, Sorel-Tracy, Du bon monde ainsi que Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent. Récemment  il était de la pièce Tout ce qui n’est pas sec, dont il est lui-même l’auteur. Il est également membre fondateur de la compagnie Le Projet Bocal avec laquelle il a coécrit, mis en scène et joué deux créations : Le Projet Bocal et plus récemment Oh Lord à La Petite Licorne.

Le miel est plus doux que le sang
Crédit: Marie-Claude Hamel

Renaud Lacelle-Bourdon Federico Garcia Lorca

Diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Montréal en 2001, Renaud ne cesse depuis de fouler les planches des scènes montréalaises, canadiennes et européennes. Il gagne aussi en expérience avec des premiers et seconds rôles sur les plateaux de télévision et de cinéma. 
On a pu le voir entre autres au Quat'sous dans Vincent River  aux côtés de Danielle Proulx sous la direction de Robert Bellefeuille. On le retrouve au théâtre jeunesse dans le rôle-titre du Grand voyage de petit Rocher mis en scène aussi par Robert Bellefeuille.

Il participe à  la création de La genèse de La Rage, texte et mise en scène de Sébastien Dodge au Théâtre d'Aujourd'hui .  Il a été de la distribution du délire poétique Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent, mis en scène par Loui Mauffette.
Il est aussi un des comédiens/fondateurs du Théâtre de la banquette arrière qui à  créé, au Théâtre La Licorne, La Fête sauvage mis en scène par Claude Poissant, Autobahn  mis en scène par Martin Faucher,  ainsi que Les Mutants mis en scène par Sylvain Bélanger. 
Il est récipiendaire du cochon d'or Meilleure interprétation pour Le Grand Cahier mis en scène par Catherine Vidal.  Renaud a aussi eu une nomination pour le prix de la critique Montréal comme Meilleur acteur dans son rôle de Robin dans Robin et Marion, mise en scène de Catherine Vidal.

Il a incarné le rôle de Néron dans En dessous de vos corps...texte et mise en scène de Steve Gagnon au Théâtre de La Manufacture et a foulé les planches du TNM dans Icare de Michel Lemieux et Victor Pilon.

Il fait partie de la troupe de Dave St-Pierre (La Pornographie des Âmes, Un peu de tendresse bordel de merde! ainsi que la nouvelle création Foudre) avec laquelle il danse à  Montréal et en tournée européenne de 2007 à  aujourd’hui et a aussi collaboré avec les chorégraphes Mélanie Demers et Jacques Poulin-Denis dans divers projets.

On a pu le voir  à  la télévision dans Watatatow, Une grenade avec ça et dans plusieurs télé-séries comme Francoeur, Pointe aux chimères, Tout sur moi et Les Bobos et au grand écran dans Miss Météo de François Bouvier et  St-Martyr-des-Damnés écrit et réalisé par Robin Aubert.

Le miel est plus doux que le sang
Crédit: Droits réservés

Francis Rossignol Conception sonore

Artiste multidisciplinaire, il œuvre comme concepteur sonore pour le théâtre, la danse et les arts visuels. Il a participé à la création d’Avant la retraite, Des Couteaux dans les poules au Théâtre Prospero, Robin et Marion, Mais qui est Phillippe Katherine ? au Théâtre d’Aujourd’hui, Le Grand Cahier, Amuleto au Théâtre Quat’Sous, ainsi que 2050 Mansfield-Rendez-vous à l’hôtel avec le collectif La 2e Porte à Gauche. Il est également percussionniste et électroacousticien pour Le Roy et le Rossignol, Le Rossignol et Lafrance et Les Batteux-Slaques.

Ce qu'on en dit

Sur cette scène, le réalisme est magique, le quotidien, délicieusement surréaliste. Les personnages surgissent et disparaissent. Les tableaux fascinent. Les surfaces réfléchissent. Les idées fusent et les mots passionnent. [...] La distribution est pour beaucoup dans le dynamisme du spectacle. Dans les robes de Lolita, Isabelle Blais joue et chante avec nuance, incarne à merveille les idéaux de la révolution sociale et artistique qui est en marche. Dans la peau de Dalí, Simon Lacroix est irrésistible. Il n’a pas encore ouvert la bouche que la douce folie du peintre est déjà palpable. En Buñuel, à même de laisser entrevoir la grande sensibilité derrière la rustrerie, François Bernier est fort émouvant. Dans le complet de Lorca, tiré à quatre épingles, leste et précis, Renaud Lacelle-Bourdon exprime tout naturellement la grandeur d’âme du poète.

Christian Saint-Pierre, Le Devoir

La mise en scène de Catherine Vidal nous séduit d'emblée. […]  Simon Lacroix est un Dali fantasque et affolant qui s'enfonce au plus moelleux de son délicieux et insolent délire. Renaud Lacelle-Bourdon rend avec délicatesse ce Federico Garcia Lorca blessé, tendre et marginal, cabré contre sa propre douleur, qui sera exécuté au début de la guerre d'Espagne en 1936. François Bernier est un Buñuel au début quelque peu cartésien mais qui va laisser tomber ses études d'entomologie et se passionner, s'enflammer, grâce à l'apport de ses deux amis. Isabelle Blais est tout simplement divine en Lolita, la muse, la mère, le mentor.

Marie-Claire Girard, Huffington Post

Catherine Vidal propose un voyage dans l’âme et la conscience de trois grands noms de l’Histoire culturelle du XXe siècle. Sensible, intelligent, magnétique et instinctivement jubilatoire. 

Élie Castiel, revuesequences.org

Catherine Vidal nous invite à embarquer dans un somptueux voyage avec Le miel est plus doux que le sang […] La mise en scène, les décors, les acteurs et le texte s'enchevêtrent à la quasi-perfection, une représentation magistrale. A voir absolument !

Alice Caron, Patwhite

Les trois comédiens se glissent à merveille dans la peau des artistes : Renaud Lacelle-Bourdon campe un Garcia Lorca charmeur et féminin, Simon Lacroix est hilarant en Dali excentrique et François Bernier interprète un Buñuel gouailleur aux allures de Lino Ventura.

Marie Pâris, MonThéâtre.qc.ca

Salvador Dali joué par Simon Lacroix à lui-seul vaut le détour avec son humour. Les personnages sont attachants et le jeu des comédiens est sans reproche. » 

Jean-Philippe Leroux, Debout c’est le weekend, CKOI

Sur scène, François Bernier est un attachant Luis Buñuel, insolent et bagarreur. Avec son air de dandy, Renaud Lacelle-Bourdon incarne un Frederico García Lorca sensible et romantique. Quant à Simon Lacroix, il est saisissant de réalisme dans son rôle de Salvador Dalí. Les comédiens forment un trio gagnant dont on sent bien la complicité. Cette impression se confirme avec la présence d’une irrésistible chanteuse de cabaret jouée par Isabelle Blais.

Thomas Campbell, mazrou.com

« … une mise en scène rafraîchissante de Catherine Vidal […] Le miel est plus doux que le sang permet de découvrir l’histoire de trois grands artistes tout en saisissant d’abord leur vécu et la genèse de leurs créations. L’œuvre aborde également des thèmes comme les limites de l’amitié et de l’amour, l’homosexualité de Lorca, le doute artistique et le rêve.

Florence, Breton Québec Spot

Espace prof

Durée

1h40

sans

Entracte

Billeterie grand public
Besoin de plus de renseignements?

Contactez nos Services scolaires au 514 253-9095 poste 224 ou par courriel

Lundi au vendredi - 9h à 17h

Pistes pédagogiques

REPÈRES
  • L'art surréaliste: un mouvement, une période.
  • L'homosexualité et sa perception dans la société actuelle.
  • Qu'est ce que l'anarchisme et le fascisme?
VOUS POURRIEZ ÉTABLIR DES LIENS AVEC...
  • Pour qui sonne le glas, roman d'Ernest Hemingway.
  • Un chien andalou, court métrage de Luis Buñuel.
  • Romancero gitano et Poète à New York, recueils de Federico García Lorca.

Activités à faire en classe

  • Débat: êtes-vous pour ou contre les mouvements de masse? 
  • Faites une réflexion sur les rapports entre mot et représentation à partir du tableau Ceci n'est pas une pipe de René Magritte.
  • Faites un «brainstorming» à la manière de Dalí, Buñuel et Garía Lorca dans le but de créer une oeuvre surréaliste. 

Cahier du Théâtre Denise-Pelletier

Préparer votre sortie

Le TDP vous propose...

Dans l'onglet Pour les élèvesles ateliers Place au théâtre!