L'Iliade

novembre 2017

mer 8
jeu 9
ven 10 Billets
en
ligne
mar 14
mer 15
jeu 16 Billets
en
ligne
ven 17 Billets
en
ligne
sam 18 Billets
en
ligne
mar 21 Billets
en
ligne
mer 22
jeu 23 Billets
en
ligne
ven 24 Billets
en
ligne
sam 25 Billets
en
ligne
mar 28
mer 29
jeu 30 Billets
en
ligne

décembre 2017

ven 1 Billets
en
ligne
sam 2 Billets
en
ligne
mar 5
mer 6
  • Avant-première scolaire
  • Mercredis causerie après la représentation
  • Première
  • Rencontre avec les artistes après la représentation
  • Supplémentaire
  • Supplémentaire scolaire

Résumé

Texte Homère 
Libre adaptation et mise en scène 
Marc Beaupré
Inspirée de l’œuvre Homère, Iliade d’Alessandro Baricco 

Coproduction Théâtre Denise-Pelletier - Terre des hommes

Billeterie grand public
« MA MÈRE M’A DIT QUEL SERAIT MON DESTIN : SI JE RESTE ICI, À TROIE, JE MOURRAI, MAIS MA GLOIRE SERA ÉTERNELLE ; SI JE RENTRE CHEZ MOI, DANS MA TERRE, IL N’Y AURA PAS DE GLOIRE, MAIS J’AURAI UNE LONGUE VIE, AVANT QUE LA MORT, EN MARCHANT, ME REJOIGNE. » — ACHILLE

Cette épopée de la Grèce antique naît d’une histoire d’amour : le Troyen Pâris a enlevé l’épouse de Ménélas, la Grecque Hélène. Cet affront a soulevé la colère des Grecs qui sont partis pour Troie, une ville d’Asie, afin de libérer la captive Hélène. Cependant, Achille, le plus grand guerrier grec, refuse de participer aux combats, prétendant avoir été insulté et trahi par les Grecs. Mais la vérité est ailleurs. Un oracle lui a annoncé que s’il entre dans cette guerre, les Grecs vaincront et il mourra. Achille entre alors dans un dilemme plus grand que son courroux, dans une agitation plus trouble que les hostilités et il devra choisir : livrer bataille et ainsi mourir dans la gloire ou se résigner à vieillir dans l’oubli.

Le metteur en scène Marc Beaupré choisit, dans son adaptation, le verbe pour glaive. Ni arme, ni sang.

Résolument moderne, cette Iliade de Beaupré est aussi celle de dix comédiens, habités de la conception musicale de Stéfan Boucher, qui scandent, rythment et offrent ces mots pour illuminer leurs actions et leurs gestes. La parole d’Homère, poète du VIIIe siècle avant J.-C., transportée par la musique et le rythme, est déclinée d’autant de métaphores sur la vie et la mort que sur la guerre et l’organisation de l’homme face à ce chaos.

Un vertige musical et une histoire qui chavire pour mieux comprendre qui nous sommes et surtout les rêves que nous portons.

Équipe

Avec Stéfan Boucher, Maya Kuroki, Olivier Landry-Gagnon, Justin Laramée, Catherine Larochelle,Louis-Olivier Mauffette, Jean-François Nadeau, Emile Schneider, Emmanuel Schwartz et Guillaume Tremblay

Composition/direction musicale Stéfan Boucher assisté de Olivier Landry-Gagnon

Assistance Julien Véronneau Dramaturgie Marie-Claude Verdier Scénographie François Blouin Costumes Sarah Balleux Lumières Étienne Boucher Maquillage-coiffure Florence Cornet Accessoires Julie Measroch Mouvement Simon-Xavier Lefèbvre Langage des signes Sarah Turbide

Biographies

L'Iliade
Crédit: Yan Turcotte

Marc Beaupré Libre adaptation et mise en scène

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 1999, Marc Beaupré remporte dès l’année suivante un premier Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien dans la série 2 Frères. Depuis, il cumule les rôles, tant au cinéma qu’au théâtre et à la télévision. 

Ainsi joue-t-il dans Zone au Théâtre du Rideau Vert; Cendres et Chroniques au Théâtre La Chapelle, Bar au Théâtre Prospero, Les peintres du charbon et Amadeus au Théâtre Jean-Duceppe ainsi que dans Le jeu de l’amour et du hasard au Théâtre du nouveau monde.

Côté petit écran, il est des distributions des populaires séries Trauma, Toute la vérité, Les Lavigueur, Le Gentleman, Boomerang, Madame Lebrun ou bien encore Le négociateur (où il remporte le prix Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien masculin en 2008). Dernièrement, il interprète le très marquant Marc Arcand dans Série noire (qui lui vaut une nomination aux derniers Gémeaux).

Au cinéma, il joue dans les longs-métrages Gaz bar blues; Le poil de la bête; La run et Lac mystère.

Marc Beaupré est également fondateur et directeur artistique de la compagnie Terre des Hommes. Il y signe les mises en scène de Caligula [Remix] (2010) — Prix de la meilleure mise en scène et prix de l’innovation au Gala des Cochons d’or 2010 — Dom Juan_Uncensored, ainsi qu’Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël au Théâtre d’Aujourd’hui.

L'Iliade
Crédit: Steve Montpetit

Stéfan Boucher Choriste et autres rôles

Après des études en jazz (Cégep St-Laurent\ McGill) il est passé par la pige comme trompettiste, puis il fait de la composition de groupe (Basta, félix/groupe alternatif 1998) pour ensuite bifurquer vers les conceptions sonores pour le cinéma, la télévision,le théâtre. 

Il se consacre depuis 10 ans à la musique en relation avec la danse avec Frédérick Gravel et Dave St-Pierre. Il a aussi composé la bande son de Cirkopolis du Cirque Éloize et crée en collaboration avec l'ONF une application interactive (Le Cancer du temps). Il divise présentement son temps entre sa famille, Flone, son groupe audio-visuel, l'Illiade et Nos Ghettos de Jean-François Nadeau (FTA 2018).

L'Iliade
Crédit: Karin Benedict

Maya Kuroki Cassandre et autres rôles

Musicienne, actrice, metteure en scène, artiste visuel, qui performe à Montréal.

Après 2 années d'étude en théâtre à l'Université Toho-Gakuen (Tokyo) et 5 années de travail au sein du milieu théâtral japonais, entre autres avec la troupe de théâtre Haiyu-za, Maya Kuroki (nom d'artiste de Mai Otsuka) a parcouru le globe pendant près de 2 ans. Elle a finalement découvert Montréal, l'endroit parfait pour approfondir la fantaisie surréaliste par la musique, la performance, les arts visuels, la poésie, et par la recherche de trésors cachés dans les poubelles. Depuis, elle a fondé Dynamo Coléoptera, un groupe de rock expérimental en japonais, français et anglais, avec lequel elle a pu présenter ses chansons dans plusieurs salles et bars à Montréal et partout au Québec. Elle a aussi fait la musique et la mise en scène pour le spectacle Manège de l'utérushanté(gagnant du prix Tangente au Festival Fringe 2007) et elle a bénéficié de l'accompagnement à long terme du MAI (Montréal, arts interculturels) 2007-08 (1er prix du concours Mon accès à la scène 2007). Elle rêve d'un monde où les frontières entre toutes choses sont abolies.

L'Iliade
Crédit: Steve Montpetit

Olivier Landry-Gagnon Choriste et autres rôles

Synthésiste originaire de la ville de Québec, il a joué dans quelques formations, dont The Asylum Factory, groupe de musique progressive. Il a également étudié à Musitechnic en sonorisation/ mixage/ mastering. Son travail solo  est publié sous le nom de Space Clouds Filter. Signé sous le label Jeunesse Cosmique, son intérêt pour la musique vivante s'est développé au cours des années. Sa rencontre avec Stéphan Boucher a été marquante, celui-ci lui ayant permis d'expérimenter la musique en relation avec d'autres mediums artistiques dont le théâtre (Marc Beaupté - l'Illiade) et la danse (Dave st-Pierre - Parachute & Néant). Il fait partie du duo Flone, un groupe audio-visuel à surveiller.

L'Iliade
Crédit: David Ospina

Justin Laramée Agamemnon et autres rôles

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2003, Justin Laramée a depuis pris part à plus d’une trentaine de productions théâtrales. Comme comédien, on a pu le voir récemment dans La Campagne de Martin Crimp au Théâtre Prospéro. Il était aussi de la distribution de 1984  de Georges Orwell, présentée au Théâtre Denise-Pelletier.  On pourra  le voir dans Vol au-dessus d'un nid de coucou, qui sera présenté au Théâtre du Rideau Vert à l'hiver 2017. Comme auteur, on lui doit entre autres Transmissions, texte pour lequel il s'est mérité le Prix Gratien-Gélinas en 2008, 4 fois Mélanie 1/2, texte récipiendaire du Grand Prix Loto Québec/Vue sur la relève, et plus récemment Éloges de la fuite, tous des spectacles présentés au Théâtre La Licorne et dont il assure la mise en scène. En 2015, le comédien a remporté le Prix Gémeaux de la meilleure interprétation masculine pour son rôle de Michel dans la websérie  Papa d'estrades,  pour laquelle il participe aussi à l'écriture. À la télévision, Justin était des distributions de FeuxApparencesMarche à l'ombre IILes RescapésLes soeurs Elliot et Maître en scène, entres autres. Au cinéma, on peut le voir dans MommyLe bruit des arbres et Henri Henri.

L'Iliade
Crédit: Julie Artacho

Catherine Larochelle Andromaque et autres rôles

Catherine a déjà collaboré à plus d’une vingtaine de productions théâtrales dont plusieurs avec le Théâtre des Fonds de Tiroirs dont elle est une des membres cofondateurs (Zazie dans le métro d’après le roman de Raymond Queneau, Téléroman de Larry Tremblay, Vie et mort du roi boiteux de Jean-Pierre Ronfard, La Cantatrice chauve d’Eugène Ionesco, etc.). Elle a tourné pendant plus de deux ans à travers la France, la Suisse, le Japon, avec les spectacles Littoral, Forêts ainsi que Le sang des promesses de Wajdi Mouawad, trilogie présentée entres autres dans la Cour d’honneur du Palais des Papes au Festival d’Avignon 2009. Sur les planches montréalaises, on l’a vu notamment dans Le traitement mis en scène par Claude Poissant et dans King Lear contre-attaque, création clownesque dirigée par Jacques Laroche.

L'Iliade
Crédit: Andréanne Gauthier

Louis-Olivier Mauffette Paris et autres rôles

Au théâtre, Louis-Olivier Mauffette a incarné plus d’une vingtaine de rôles sous la direction de metteurs en scène chevronnés comme Jacques Rossi, Un Simple soldat (TDP), Martin Genest, Octobre 70 (Théâtre Blanc), Michèle Deslauriers, Devinez qui? / Les Dix petits nègres (La Comédie humaine) et Justin Larramée, Transmissions (La Licorne). Il a récemment été de la distribution du spectacle Notre petite ville en tournée partout au Québec et de la pièce Televizione (Théâtre de Quat’sous), mise en scène par Sébastien Dodge. Au petit écran, il se fait confier des rôles dans Unité 9 (SRC), Toute la vérité (TVA) et Les invincibles (SRC) en plus d’incarner les personnages de Sansouci et Oncle Phil dans la populaire série jeunesse L’appart du 5e (Vrak). Louis-Olivier fait sa marque dans la websérie Papa, écrite et réalisée par Jonathan Roberge dont la deuxième saison est actuellement en tournage. L’été dernier, il est monté sur les planches du Théâtre des Cascades dans la pièce pour ados On t’aime Mickaël Gouin, une mise en scène de Dominic Quarré.

L'Iliade
Crédit: Julie Perreault

Jean-François Nadeau Hector et autres rôles

Jean-François Nadeau se démarque non seulement pour son jeu poignant, mais également pour ses grands talents d’auteur et de scénariste. Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (1999-2002), Jean-François a tenu plusieurs rôles majeurs dans des productions marquantes de la télévision comme Casting, Kaboum, Dieu Merci!, Penthouse 5-0, Au secours de Béatrice et Le camping de l’ours. Récemment, il a incarné le rôle de Jérôme dans la série à succès Pour Sarah et interprète le rôle de François dans la désopilante télésérie Mon Ex à moi. Ce comédien, reconnu pour sa grande polyvalence, a toujours accordé une importante place à l'écriture dans son métier de créateur. Sur scène, Jean-François s’investit dans le groupe d’humour politique Les Zapartistes en plus d’animer depuis quelques années Le combat contre la langue de bois. Il monte également sur les planches des théâtres montréalais dans Wit (Théâtre de Quat’sous), Mommy (Théâtre aux Écuries) et Habiter les terres (Théâtre aux Écuries). Jean-François est l'auteur des pièces P.R.O.U.N, Sac à sacs, Le chaperon est-il si rouge que ça?, Aval e, Tungstène de bile et il a aussi été scénariste pour Tactik, Les Étoiles de Fred et pour un jeu vidéo produit par l'ONF (Le Cancer du temps). Autrement, il est joueur régulier de la LNI depuis 11 saisons et participe à des soirées ponctuelles de Spoken word. Depuis cet automne, nous côtoyons son personnage de Robin dans la nouvelle télésérie L’Échappée, réalisée par Myriam Bouchard et François Bégin et diffusée sur les ondes TVA.

L'Iliade
Crédit: Manny Fortin

Émile Schneider Patrocle et autres rôles

Diplômé en interprétation théâtrale au Cégep de St-Hyacinthe (2011), il décroche son premier rôle dans Après la neige, un film de Paul Barbeau. Depuis, le comédien succède les projets : rôle-titre de la production Fée-Éric présentée sur les ondes de VRAK TV, il a aussi joué dans les séries; Trauma, Mémoires vives, Il était une fois dans le trouble et Limposteur pour ne mentionner que ceux-ci.

Il participe à plusieurs court-métrages, lectures publiques, créations musicales « underground » et vidéoclips.

Au cinéma, il décroche le rôle principal aux côté de Roy Dupuis dans Là où Atilla passede Onur Karaman. Il incarne ensuite Pierre Sauvageau, rôle-titre d’Embrasse-moi comme tu maimes d’André Forcier. Dans la même année il joue Cédric dans Le pacte des Anges de Richard Angers. Dévoué tout entier à la création et à l’interprétation, Émile Schneider ne cesse d’embrasser les planches et les écrans.

L'Iliade
Crédit: Maude Chauvin

Emmanuel Schwartz Achille et autres rôles

Comédien, musicien, metteur en scène et auteur, Emmanuel Schwartz mène simultanément depuis sa sortie de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx en 2004 une série de démarches artistiques radicales, en complicité avec des artistes comme le chorégraphe Dave St-Pierre, le réalisateur Denis Villeneuve, l’auteur et metteur en scène Olivier Kemeid, le metteur en scène Marc Beaupré — pour qui il a été un Caligula à la hauteur des cauchemars d’aujourd’hui — et l’auteur-metteur en scène Wajdi Mouawad, dont il a mémorablement interprété le Wilfrid de Littoral. Créateur atypique, déjà porteur d’un grand souffle furieux, Emmanuel Schwartz travaille dans ses œuvres à harnacher la force antique des mythes pour donner à voir ce qui se joue réellement dans les conflits policés qui tissent la vie contemporaine.

L'Iliade
Crédit: Maude Chauvin

Guillaume Tremblay Ménélas et autres rôles

Guillaume Tremblay est un comédien, créateur (auteur et metteur en scène) québécois. Depuis sa sortie du conservatoire d'art dramatique de Montréal en 2008, il a foulé les planches de plusieurs théâtres dont le Théâtre d'Aujourd'hui, Espace Libre, le Quat'sous, La Licorne et Les Écuries, dont il est d'ailleurs co-directeur artistique depuis 2016. On a le pu le voir récemment jouer le rôle-titre de Peer Gynt au Quat'sous, dans une mise en scène de Olivier Morin, ainsi que Clotaire Rapaille dans Clotaire Rapaille: l'Opéra Rock aux Écuries dans le cadre de la Trilogie du Futur. Co-fondateur du Théâtre du Futur, il a co-écrit et joué dans les 3 tômes, en plus de La Vague Parfaite, dont il assume également la mise en scène. L'opéra surf sera de retour cet été au Théâtre d'Aujourd'hui dans le cadre du 375e de Montréal. Il a créé en 2009 un groupe «barber-shop» qui ne reprend que des hits de Gerry Boulet: Les Gerry's. Cet été il créait avec Mathieu Quesnel, un faux plateau de cinéma, prétexte au délire et à la Commedia Dell'Arte dans le lieu le plus brut, difficile et sale: la rue.

Ce qu'on en dit

Les épisodes se succèdent avec une remarquable clarté grâce à la redoutable précision de la mise en scène de Beaupré. Investissant la plasticité des mots, il les fait chanter et scander selon des rythmes lancinants. Il double aussi ponctuellement les mots en employant le langage des signes, point central d’une gestuelle tour à tour illustrative et non réaliste qui soutient toutes les paroles du spectacle. C’est ainsi que L’Iliade évoque jusqu’à rendre visibles des lieux, des casques, des combats, et même une guerre.

Chloé Gagné Dion, Le Devoir

…tous les comédiens ne font qu’un, tellement cette distribution est soudée par une ultime énergie devant l’immense défi que représente le rôle de chacun. Le jeu est physique, à l’état brut, sans concession. La mise en scène de Marc Beaupré est de haute voltige, complexe de par le synchronisme des éléments sonores, comme dans un opéra théâtral radicalisé, résultat heureux de la concordance entre mille détails, trouvailles et prouesses scéniques.

Gille Lamontagne, Sorstu.ca

Toute la beauté de cette pièce repose sur la transposition de la violence guerrière en art, se matérialisant ici dans la gestuelle chorégraphiée du chœur et dans ses "chants" aux rythmes appuyés.

Jean-Claude Côté, Jeu, revue de théâtre

Après Caligula (remix), Hamlet Director’s Cut et Dom Juan Uncensored, Beaupré propose sa relecture unique d’une œuvre classique. Pour cette Iliade, le metteur en scène a retenu la version d’Alessandre Baricco et, fidèle à sa signature, il place l’humanité au cœur de son travail : une humanité qui transcende sur scène la violence des hommes.

Sébastien Bouthillier, MaTV

Emmanuel Schwartz en Achille est inoubliable [...] La vision de Marc Beaupré est à la fois stupéfiante et fidèle et si belle que les images, les tableaux de cette pièce demeurent dans la mémoire. Cette Iliade est follement, terriblement profondément admirable, prenante et fascinante du début à la fin.

Marie-Claire Girard, Huffington Post

Voir L’Iliade de Marc Beaupré, c’est une expérience étonnante. Le fameux cheval qui finit par paraître sur scène est aussi minuscule que l’œuvre qu’il a inspirée est grande. Jusqu’au 6 décembre, ne cherchez plus l’excellence théâtrale, elle se trouve au Théâtre Denise-Pelletier.

Guy Fournier, Journal de Montréal

Bref, de l’énergie et des passions qui bouillent – à l’éclatement de ces forces pulsionnelles dans la colère d’Achille, rendue par un Emmanuel Schwartz qui révèle son Marilyn Manson intérieur dans une séquence endiablée qui n’est pas sans évoquer, vocalement et musicalement, le chanteur américain.

François Jardon-Gomez, Spirale

Avec son Iliade, Marc Beaupré arrive encore une fois à faire dialoguer l’ancien et le moderne en trouvant un canal original pour le faire. [...] Dans L’Iliade de Beaupré, tout ce qui dépasse les humains –la guerre, la mort, la souffrance, la foi – est représenté par la musique, conçue par Stéfan Boucher. À partir de sa console au pied de la scène, il s’impose comme le grand chef d’orchestre de la bataille. Extrêmement polyvalent, il est sans cesse en train de rebrancher des fils pour créer des effets sonores, de diriger les interprètes lors des chœurs ou de grimper sur scène pour jouer d’un instrument. La musique qu’il a composée mélange le sacré et le populaire, de manière à faire voyager le public entre les époques, de la Grèce antique au Québec contemporain. Les différents styles cohabitent bien et rythment les moments forts de l’action.

Sara Thibault, MonThéâtre

Il y a quelque chose de relaxant et de presque religieux dans les gestes lents répétés des comédiens : ils sont pratiqués avec tant de concentration qu’on croirait les comédiens en communion. Mouvements d’arts martiaux et mimes flirtant parfois avec le langage des signes s’y mêlent. Les mises à mort, violentes dans les mots, sont douces sur scène : les comédiens s’effleurent et se soutiennent. Ils se mettent même à genoux l’un devant l’autre au moment du combat final qui oppose Hector et Achille.

Daphné Ouimet-Juteau, Quartier Hochelaga

Et c’est à coups de slam et rap que ces mots exultent sur des rythmes effrénés et des chorégraphies de combats. Ils vont droit au but, ils nous transpercent le corps: on voit la guerre, on sent son horreur. La gestuelle est précise et les didascalies sont intégrées au texte. Les personnages se nomment en plus d’annoncer les scènes (ou les chants!). On ne s’y perd pas; on sait qui est qui: Achille, Agamemnon, Andromaque, Hector, Ménélas, Pâris et Patrocle. Leur performance est à couper le souffle. Leur jeu est totalement coordonné. [...] Très accessible, brillant, dynamique et intense, ce récit – qui a du cœur au ventre – évoque la dualité guerre-paix qui habite ces guerriers-nés. [...] Bref, on sort du Théâtre Denise-Pelletier complètement enivré et sonné par ce poème épique.

Sara Dufour, Atuvu

Espace prof

Durée

1h45

sans

Entracte

Billeterie grand public
Besoin de plus de renseignements?

Contactez nos Services scolaires au 514 253-9095 poste 224 ou par courriel

Lundi au vendredi - 9h à 17h

Cahier du Théâtre Denise-Pelletier

Préparer votre sortie

Le TDP vous propose...

Une rencontre avec le metteur en scène Marc Beaupré tirée de notre Cahier d'automne qui sortira prochainement. Bonne lecture !