Les Amoureux

novembre 2019

mer 6 Billets
en
ligne
jeu 7 Billets
en
ligne
ven 8 Billets
en
ligne
mar 12 Billets
en
ligne
Billets
en
ligne
mer 13 Billets
en
ligne
jeu 14 Billets
en
ligne
Billets
en
ligne
ven 15 Billets
en
ligne
sam 16 Billets
en
ligne
mar 19 Billets
en
ligne
mer 20 Billets
en
ligne
jeu 21 Billets
en
ligne
Billets
en
ligne
ven 22 Billets
en
ligne
sam 23 Billets
en
ligne
mar 26 Billets
en
ligne
mer 27 Billets
en
ligne
jeu 28 Billets
en
ligne
Billets
en
ligne
ven 29 Billets
en
ligne
sam 30 Billets
en
ligne

décembre 2019

mar 3 Billets
en
ligne
mer 4 Billets
en
ligne
  • Avant-première scolaire
  • Mercredis causerie après la représentation
  • Première
  • Rencontre avec les artistes après la représentation
  • Supplémentaire
  • Supplémentaire scolaire

Résumé

Texte Carlo Goldoni
Traduction Huguette Hatem
Mise en scène Catherine Vidal
Production Théâtre Denise-Pelletier

Billeterie grand public

Fabrizio, bourgeois naïf et ridicule, ruiné par sa passion pour la peinture, vit avec ses deux nièces, Flamminia, jeune veuve non éplorée, et Eugenia, fiancée à Fulgenzio. Ces deux jeunes amoureux, que pourtant rien ne sépare, multiplient les éclats, font valser ruptures et réconciliations. Famille, amis, tous y vont de leurs conseils ou de leur analyse, mais se retrouvent toujours spectateurs impuissants face à leurs différends de plus en plus dramatiques. Seul le serviteur de la maison, Succianespole, ne leur prête aucune attention. Mais a-t-il seulement le temps de s’en préoccuper ? Fabrizio, mégalomane, l’oblige à préparer un banquet en l’honneur de son nouvel ami, le ténébreux comte Roberto. Qui lui a un oeil sur Eugenia. Rien, non rien pour apaiser la relation des jeunes fiancés.

Soupçons, jalousie, précarité financière sont les armes de cette comédie où le ridicule ne dissout jamais la plombée des vrais sentiments.

Catherine Vidal (Le grand cahier, Le miel est plus doux que le sang, L’idiot) dissèque, sous la traduction précise de Huguette Hatem, ces Amoureux du périlleux Carlo Goldoni (1707-1793), dans une maison où l’on savoure en secret les disputes.

Équipe

AVEC

Simon Beaulé-Bulman, Éric Bernier, Isabeau Blanche, Sofia Blondin, Catherine Chabot, Vincent Côté, Maxime Genois, Gabriel Lemire, Anglesh Major et Olivia Palacci 

CONCEPTEURS ET COLLABORATEURS

Assistance à la mise en scène et régie  
Alexandra Sutto
Dramaturg
Marie-Ève Lussier
Scénographie                                                
Geneviève Lizotte
Costumes                                                       
Elen Ewing
Éclairages                                                        
Alexandre Pilon-Guay
Conception sonore                                     
Francis Rossignol
Coiffures et maquillages                                
Justine Denoncourt
Accessoires                      
Étienne René-Contant

Biographies

Les Amoureux
Crédit: Droits réservés

Carlo Goldoni Auteur

Son œuvre foisonnante ayant traversé les âges, né à Venise au début du 18e siècle, Carlo Goldoni est réputé pour avoir modernisé la comédie italienne. Il aime faire interagir les codes de la vie et du théâtre, les deux seuls maîtres qu’il reconnaisse. Avant de se consacrer entièrement au théâtre, Goldoni poursuit une carrière comme avocat. Sa passion pour le 6e art prend rapidement le dessus, ce qui le mène à écrire, en langue italienne, française et vénitienne, plus de 200 pièces sur plus d’une quarantaine d’années. Fortement influencé par la commedia dell'arte et Molière, il produit sa première œuvre retentissante en 1738 avec L'Homme du monde. S’ensuivent Arlequin serviteur de deux maîtres (1745), Les jumeaux vénitiens (1745), La Veuve rusée (1748) et Le Menteur (1750), pour ne nommer que celles-là. Avec Les Amoureux (1766), on reconnait bien les influences et l’ingéniosité de Carlo Goldoni, à travers une plume qui emprunte un ton tantôt comique, tantôt lyrique.

Les Amoureux
Crédit: Droits réservés

Catherine Vidal Mise en scène

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en interprétation, Catherine Vidal se consacre désormais à la mise en scène. L’adaptation théâtrale du Grand cahier d’Agota Kristof lui vaut à elle et son équipe une grande reconnaissance publique et critique et marque les débuts de sa pratique.

Quelques travaux : Au théâtre Prospero, notons Des couteaux dans les poules de David Harrower (prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre, en 2013, pour la mise en scène) et Je disparais de l’auteur norvégien Arne Lygre. Le miel est plus doux que le sang, de Simone Chartrand et Philippe Soldevila au Théâtre Denise-Pelletier. Mise en scène de deux adaptations d’Étienne Lepage: pour le jeune public, Le coeur en hiver, adaptation de La Reine des Neiges d’Andersen au Théâtre de l’Oeil, et L’idiot de Dostoïevski au TNM. Elle a, à l’automne 2018, cosigné la mise en scène de Chapitres de la chute, Saga des Lehman brothers de Stefano Massini, au Théâtre de Quat’Sous.

Les Amoureux
Crédit: Annie Éthier

Simon Beaulé-Bulman Tognino

Sorti du Conservatoire d'art dramatique de Montréal en 2013, Simon a rapidement eu l'opportunité de travailler avec Sylvain Bélanger (ADN/Chatroom), Geoffrey Gaquère (Grand-peur et misère du IIIe Reich) et Catherine Vidal (Le Grenier).  Le comédien s’est illustré dans le personnage de Michaud dans la fiction historique La Divine Illusion, signée Michel Marc Bouchard et mise en scène par Serge Denoncourt, présentée au TNM. Il était de la distribution de L'Avare de Molière (m.e.s. Claude Poissant), de Molière, Shakespeare et moi d'Emmanuel Reichenbach (m.e.s. Charles Dauphinais), Minuit de Marie-Hélène Larose-Truchon (m.e.s. Lilie Bergeron), Les Fourberies de Scapin de Molière (m.e.s. Claude Béchard) au TNM, ainsi que dans Le Nom de Jon Fosse (m.e.s. Dominique Leduc). Simon prend part à Tom Sawyer, un classique de Mark Twain présenté depuis l’été 2018 en tournée à travers la province.

Les Amoureux
Crédit: Kelly Jacob

Éric Bernier Fabrizio

Au théâtre comme à la télévision, Éric Bernier est reconnu pour ses rôles diversifiés, son répertoire allant du classique à la création. Sur scène, on a pu le voir dans Nina, c’est autre chose, dans une mise en scène de Florent Siaud, ainsi que dans Le Royaume des animaux et Last Night I Dreamt that Somebody Loved Me, sous la direction d’Angela Konrad.

Au cours de sa carrière, il a eu le plaisir d’être dirigé par Robert Lepage au théâtre dans Coriolan, Macbeth et La Tempête, et au cinéma. Il ne faudrait pas oublier sa superbe prestation de Nihad – le bourreau, dans la pièce Incendies de Wajdi Mouawad, présentée à Montréal et en tournée canadienne et européenne.

Il a aussi pris part au spectacle de Pierre Lapointe, Amours, délices et orgues, alliant musique, monologue et danse, à la Maison symphonique de Montréal.

À la télévision, son rôle dans la série Les hauts et les bas de Sophie Paquin, puis dans Tout sur moi, lui ont valu bien des honneurs. C’est avec bonheur qu’on le retrouve au petit écran dans la série Lourd ainsi que dans la comédie à succès Madame Lebrun. Depuis 2016, il tient le rôle de Stéphane Labelle dans la très célébrée série Lâcher prise.

Les Amoureux
Crédit: Droits réservés

Isabeau Blanche Clorinda

Isabeau Blanche est une comédienne démontrant une grande variété d’aptitudes, dont le chant, l’improvisation, la narration, le doublage et la surimpression vocale. Vous avez pu la voir dans plusieurs pièces depuis sa sortie de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, en 2009. Récemment, elle a joué dans Buffles du Théâtre à l’eau froide et dans La singularité est proche de Jean-Philippe Baril Guérard. Au cinéma, vous avez pu la reconnaître dans Mommy de Xavier Dolan, La nouvelle vie de Paul Sneijder en 2015 et dans le court métrage Une jeune fille et la mer de Larissa Corriveau en 2018. À la télévision, elle est apparue dans Les rescapés, Il était une fois dans le trouble, La galère, Virginie et récemment dans L’auberge du chien noir, Ces gars-là et dans la série web et télé Mensonges. Enfin, elle a participé au projet Cité Mémoire dans le cadre du 375e anniversaire de la ville de Montréal, en 2017.

Les Amoureux
Crédit: Julie Artacho

Sofia Blondin Flamminia

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2016, Sofia a eu l'occasion de toucher à plusieurs facettes de son métier. Au théâtre, on a pu la voir dans la pièce Le Dernier Sacrement, de Denis Bouchard, au théâtre Outremont et dans plusieurs villes du Québec en 2018 et 2019. Elle a également travaillé pour le Théâtre du 450 (1001 histoires avant la nuit), le Théâtre du Vaisseau d’Or (Vénus à la fourrure), et collaboré avec plusieurs metteurs en scènes tels que Vincent-Guillaume Otis, Gaétan Paré, Vincent Côté et Solène Paré. À la télévision, elle a fait un premier passage remarqué dans District 31 (saisons 1 et 2), où elle a incarné le personnage de Sophie Marchand. 

Dès sa sortie de l’école, Sofia s’est également consacrée à l’enseignement. Elle est metteure en scène du Théâtre du Vaisseau d’or étudiant au collège Jean-de-Brébeuf, et travaille aussi avec les élèves de l’école secondaire La Voie, à Côte-des-Neiges. Son implication culturelle et communautaire dans ce quartier l’a menée à fonder le collectif artistique VISIBLE, avec l’artiste visuelle et sociale Veronica Mockler. Ensemble, dans le cadre du 375e anniversaire de la ville de Montréal, elles ont créé le projet Rivières, une série de performances documentaires sur les citoyens de Côte-des-Neiges. Elles développent actuellement le projet L’adresse, une performance ethno-documentaire sur les enjeux de logement dans ce même quartier.

Les Amoureux
Crédit: Julie Artacho

Catherine Chabot Eugenia

Catherine Chabot est diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2013. Depuis sa sortie, en plus de sa pratique de comédienne, elle travaille sa plume d'auteure. Sa première pièce de théâtre, Table rase, mise en scène par Brigitte Poupart, a été présentée à Espace Libre en novembre 2015. Face à son succès retentissant, la pièce est reprise en janvier et en octobre 2017 à Espace Libre, et au Carrefour international de théâtre de Québec, la même année. Elle a joué et fait une tournée avec la pièce Tribus mise en scène par Frédéric Blanchette. Catherine a également interprété Candy Starr au Rideau vert au printemps 2017 dans Vol au-dessus d'un nid de coucou, mise en scène par Michel Monty. De plus, elle a joué dans son propre texte Dans le champ amoureux, mis en scène par Frédéric Blanchette et présenté à Espace Libre en novembre 2017, en reprise à l'automne 2018 au même théâtre ainsi qu'à Ottawa. Lignes de fuite, une autre de ses créations, est présentée au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui en mars 2019, dans une mise en scène de Sylvain Bélanger; elle y joue d'ailleurs le rôle de Raphaelle. Nous la verrons dans son premier grand rôle au cinéma aux côtés de Louis-José Houde dans le fim Menteur, réalisé par Émile Gaudreault.

Au petit écran, nous avons pu la voir dans Il était une fois dans le trouble, Unité 9, la cinquième saison du téléroman O'  et la série Victor Lessard II.

Les Amoureux
Crédit: Justine Latour

Vincent Côté Succianespole

Vincent a étudié en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada.

Il se démarque autant dans le théâtre de création et de répertoire que dans le théâtre jeunesse. En français et en anglais. 

Il est le directeur du Théâtre du Vaisseau d’Or qui avait produit Oleanna de David Mamet au théâtre Prospero. Il en avait fait la mise en scène et la traduction, en plus d’y jouer, en 2012-2013. Toujours avec le Vaisseau d’Or, il était de la tournée (2006 à 2010) de Théâtre Extrême, une création de Jean-Guy Legault. Vincent a également joué l’immense rôle de Valère dans La Bête de David Hirson à la Salle Fred-Barry en 2013. Sa performance d’acteur y fut acclamée. À l’automne 2018, il jouait dans Chapitres de la chute au Théâtre de Quat’Sous dans une mise en scène de Catherine Vidal et Marc Beaupré. 

Il a également été, pendant 13 ans, metteur en scène du Théâtre du Vaisseau d’Or étudiant au Collège Jean-de-Brébeuf. Cette expérience lui a permis de monter plusieurs pièces sur des grands plateaux.

Depuis 2011, Vincent est professeur invité à l’École nationale de théâtre du Canada. Il y est aussi responsable de l’encadrement pédagogique et de l’enseignement des cours des ateliers publics.

Les Amoureux
Crédit: Monic Richard

Maxime Genois Fulgenzio

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Maxime Genois a joué dans Raconter le feu aux forêts, Le vin herbé, Tarfuffe, Fifi brindacier, Détruire, nous allons et Fredy. En 2018, il a également signé la mise en scène de Nero and the fall of Lehman Brothers. En 2019, il est dans la distribution des pièces La Société des poètes disparus et Les Amoureux au Théâtre Denise-Pelletier.                                    

En 2016, il coscénarise avec Nicolas Dionne-Simard et réalise le court métrage Le clown, qui a remporté le Prix du Jury au Festival des Films du Monde de Montréal. Il a joué dans plusieurs courts métrages dont Pui pui, Jojo, Tucson, Silence, District 3, Tadoussac, Petit Poulet et Bateau chinois. En 2018, il a tourné dans Matthias et Maxime (Xavier Dolan) et Le bruits des moteurs (Philippe Grégoire).

À la télévision, il est de la distribution de O’, Jean Béliveau, Hubert et Fanny et Demain des hommes. Il a également participé aux webséries Cœur d’or, Georges est mort et Hypno.

Les Amoureux
Crédit: Maxime Côté

Gabriel Lemire Roberto

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2016, Gabriel Lemire multiplie les projets, notamment au théâtre.

Dès sa sortie du Conservatoire, on a pu le voir dans Roméo et Juliette (TNM) et Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent (PdA). Gabriel a fait partie de la distribution de la célèbre comédie musicale de Michel Tremblay, Demain matin, Montréal m’attend (TNM), reprise à l’occasion du 375e anniversaire de Montréal. Il joue également dans Tom Sawyer avec La Roulotte de Paul Buissonneau. Dans la dernière année, il est de la distribution de Coriolan (TNM), Chansons pour filles et garçons perdus (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui), Les Choristes (Salle Albert-Rousseau) et Les Amoureux (Théâtre Denise-Pelletier).

Au petit écran, en 2015, il fait une apparition dans Unité 9. Il a également fait partie de la distribution de la quatrième saison de Jérémie à Vrak TV. 

En 2016, il décroche son premier rôle au grand écran dans Les Rois Mongols de Luc Picard. On le retrouve aussi dans deux courts métrages de Nicolas Legendre : Le Chien (2014) et Petit Poulet (2015).

Les Amoureux
Crédit: Marï photographe

Anglesh Major Ridolfo

Diplômé de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM en 2017, Anglesh participe dès sa sortie à la production théâtrale Titus mise en scène par Édith Patenaude. Il se joint également à la lecture publique du texte Maître Karim la perdrix de Martin Bellemare. Passionné de musique, de danse et de jeu, il met son talent de l’avant dans l’opéra-pop Le Vin herbé dirigé par Philippe Boutin, œuvre singulière démesurée jouée à L’Arsenal. Au petit écran, on peut l’apercevoir dans la quotidienne District 31 de même qu’en Gontran dans la savoureuse websérie L’âge adulte II. Dernièrement, il apparaît sur scène dans la production J’appelle mes frères mise en scène par Luce Pelletier, puis dans La Société des poètes disparus, au Théâtre Denise-Pelletier.

Les Amoureux
Crédit: Droits réservés

Olivia Palacci Lisette

Après sa sortie comme diplômée en jeu du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2009, Olivia Palacci a poursuivi sa formation au Conservatoire National de Paris. En 2013, elle a conclu son parcours scolaire au Conservatoire d'art dramatique de Québec, cette fois dans le programme de mise en scène. Depuis, Olivia a cumulé les rôles dans plusieurs séries télévisées populaires telles que Mensonges, Lâcher prise, Catastrophe, Hubert et Fanny et File d’attente. Au théâtre, nous avons pu voir Olivia dans les pièces Survivre d’Olivier Kemeid, mise en scène par Éric Jean au Théâtre de Quat’sous, Oleanna, dans laquelle elle jouait et pour laquelle elle a cosigné la mise en scène, Blink et L’Enfance de l’art, pour ne nommer qu’elles. Plus récemment, nous l’avons vue au Théâtre Denise-Pelletier dans Le songe d’une nuit d’été et au Théâtre de Quat’sous dans Chapitres de la chute. En plus d’être une comédienne polyvalente, Olivia est une metteure en scène redoutable. Elle a d’ailleurs signé la mise en scène de la pièce Béa, présentée à La Licorne en 2018.

Espace prof

Durée

À venir

sans

Entracte

Billeterie grand public
Besoin de plus de renseignements?

Contactez nos Services scolaires au 514 253-9095 poste 224 ou par courriel

Lundi au vendredi - 9h à 17h

Préparer votre sortie

Le TDP vous propose...