Zoé

février 2020

mer 5
jeu 6 Billets
en
ligne
ven 7 Billets
en
ligne
mar 11 Billets
en
ligne
mer 12
jeu 13 Billets
en
ligne
ven 14 Billets
en
ligne
sam 15 Billets
en
ligne
mar 18
mer 19
jeu 20 Billets
en
ligne
ven 21 Billets
en
ligne
sam 22 Billets
en
ligne
mar 25
mer 26 Billets
en
ligne
jeu 27 Billets
en
ligne
ven 28 Billets
en
ligne
sam 29 Billets
en
ligne
  • Avant-première scolaire
  • Mercredis causerie après la représentation
  • Première
  • Rencontre avec les artistes après la représentation
  • Supplémentaire
  • Supplémentaire scolaire

Résumé

Texte et mise en scène
Olivier Choinière
Coproduction
Théâtre Denise-Pelletier et L'ACTIVITÉ

Billeterie grand public

ZOÉ met en scène Luc (Marc Béland), professeur de philosophie, et Zoé (Zoé Tremblay-Bianco), son unique étudiante, dans un face-à-face où s’affrontent deux visions du monde aux antipodes l’une de l’autre. Alors que tout les pousse au duel, les protagonistes tentent d’entrer en dialogue et abordent des questions fondamentales posées depuis des millénaires par la philosophie tout en demeurant brûlantes d’actualité : la grève, le pouvoir, la justice, l’éducation, la démocratie, la communauté, la liberté...et le sens de la vie. 

Les étudiants ont déclenché une grève générale illimitée pour protester contre l’inaction du gouvernement face aux enjeux de l’heure.  Ne voulant pas interrompre ses études, Zoé refuse d’y participer et exige d’avoir ses cours. Après avoir obtenu d’un juge une injonction obligeant ses professeurs à lui enseigner, elle se présente en classe, accompagnée d’un garde du corps. Luc, son professeur de philosophie, est alors contraint, sous peine d’emprisonnement, de lui enseigner à elle seule, et ce, pour toute la session. Au lieu de lui donner « son » cours d’histoire de la philosophie, il décide d’engager avec son unique étudiante un dialogue entourant les motifs et les conséquences de ses actions.

Avec cette nouvelle création, Olivier Choinière s'attaque au rôle de l'éducation et rend un vibrant hommage à l'enseignement de la philosophie en posant quelques questions fondamentales. Qui décide de ce qui est juste? Est-ce que la majorité a toujours raison? Quel est le but de l'éducation? Est-il acceptable d'agir au détriment des autres? Que veut dire être libre? 

« ZOÉ met en scène la nécessité d’une conversation, profonde, complexe et articulée, dans un monde qui nous pousse au débat, au duel, au combat. L’essentiel de la tension dramatique de la pièce se trouve pour moi dans le choc entre théâtre et philosophie, entre duel et conversation. » - Olivier Choinière 

Équipe

Avec
Marc Béland
et Zoé Tremblay-Bianco 

Concepteurs et collaborateurs

Assistance à la mise en scène        
Stéphanie Capistran-Lalonde
Dramaturg
Andréane Roy
Direction de création                       
Annie Lalande
Scénographie                                     
Simon Guilbault
Costumes                                              
Elen Ewing                
Éclairages                                              
André Rioux
Conception Vidéo
Hugues Caillères et Antonin Gougeon / HUB Studio
Conception sonore                             
Éric Forget  
Coiffures et maquillages                      
Sylvie Rolland Provost
Assistance aux costumes                 
Robin Brazill

Biographies

Zoé
Crédit: Charles Lafrance

Olivier Choinière Texte et mise en scène

Depuis plus de vingt ans, Olivier Choinière œuvre comme auteur, metteur en scène et traducteur pour le théâtre. Il est directeur général et artistique de la compagnie de création L’ACTIVITÉ. Olivier Choinière est lauréat du Prix Gascon-Thomas 2015 et du Prix Siminovitch 2014. Sa pièce Ennemi public s’est valu le Prix Michel-Tremblay.

Zoé
Crédit: Adrienne Surprenant

Marc Béland Le professeur

Diplômé de l'École de théâtre professionnel du Collège Lionel-Groulx, Marc Béland est une figure dominante de sa génération. À ses débuts, il fait sa marque comme danseur moderne avec la compagnie de danse La La La Human Steps, de 1984 à 1989.

Comme interprète, il a joué, entre autres, dans Abîmés, quatre courtes pièces, Pelléas et Mélisande, Richard III, Being at home with Claude, Le polygraphe, Le roi Lear, Cabaret neiges noires, La mouette et Le visiteur. En 2004, il a remporté le prix Gascon-Roux et le Masque du meilleur acteur pour son interprétation de Donatien Marcassilar dans L’asile de la pureté. Il a été de Woyzeck, Ha Ha!..., L’Opéra de quat’sous, Pour un oui ou pour un non et La cerisaie.

Il a réalisé plusieurs mises en scène, dont Le fou de Dieu, La petite scrap, Il mondo della luna, Hamlet, Les bonnes et La symphonie rapaillée.

À la télévision, il a joué dans Annie et ses hommes (quatre prix Gémeaux pour son interprétation), Le négociateur, L’héritière de Grande Ourse, Fortier, Emma, Virginie, Trauma, Toute la vérité, 30 vies, Les bobos, Mémoires vives, Les jeunes loups et Victor Lessard.

Au cinéma, on l’a retrouvé dans Guide de la petite vengeance, Toi, 2 fois une femme, La cicatrice et L’origine des espèces.

Zoé
Crédit: Annie Éthier

Zoé Tremblay-Bianco L'Étudiante

Issue de la promotion 2016 du Conservatoire d'art dramatique de Montréal, Zoé Tremblay-Bianco s'est fait connaître au Théâtre La Licorne dans Hamster de Marianne Dansereau (Jean-Simon Traversy) et dans Les déculottés (Isabelle Leblanc) du Théâtre La Roulotte. Elle s'envole vers l'Écosse le temps d'un été avec Première neige / First Snow (Patrice Dubois), fruit d’une intense collaboration entre le National Theatre of Scotland, le Théâtre PÀP et Hôtel-Motel. À l'hiver 2019, c'est sur les planches du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui que nous la voyons interpréter la marquante Pauline Julien, dans ColoniséEs (René Richard Cyr).

Au petit écran, la comédienne incarne Mathilde dans la comédie dramatique Baby Boom, diffusée en primeur sur la chaîne Véro.tv. Elle se joint aussi à la distribution de la minisérie Le Monstre, adaptation du livre coup de poing d'Ingrid Falaise. Au cinéma, vous pourrez voir Zoé dans Fabuleuses, premier long métrage de Mélanie Charbonneau. 

Chanteuse née, Zoé s'est démarquée dans le spectacle-hommage Les Marquises de Brel (Yves Morin & La Pagaille), en plus de se joindre à plusieurs formations musicales au cours des dernières années. Formée en télévision, Zoé signe la réalisation des courts métrages Nini (Festival Fantasia) et Nicola sans S (Short Film Corner du Festival de Cannes). Bilingue, la comédienne prête régulièrement sa voix à des campagnes publicitaires, dont celle du 375e anniversaire de Montréal. 

Ce qu'on en dit

« Notre enseignement est peu centré sur le questionnement. On fait surtout du par cœur. On est dans la conformité. La philosophie, ça permettrait d’équilibrer. » - Henri Fornés, élève de l’école secondaire Louise-Trichet

Silvia Galipeau, La Presse

«Un duel incarné ici avec conviction. Face à Zoé Tremblay-Bianco qui démontre un grand aplomb, Marc Béland prête beaucoup d’humanité à cet enseignant qui sortira du cours éclairé, au final, sur ses propres choix.»

Marie Labrecque, Le Devoir

« L’auteur offre ainsi une pièce intelligente, pédagogique et léchée [...] Mais pour qu’une telle proposition fonctionne, il faut que les comédiens soient à la hauteur, ce qui est le cas. Marc Béland sait à la fois être incisif, hésitant et léger, tandis que Zoé Tremblay-Bianco se livre avec aplomb. »

Emmanuel Martinez, LE JOURNAL DE MONTRÉAL

« Zoé offre une véritable leçon de philosophie sans verser dans le cours magistral et parvenant même, sous les échanges théoriques, à faire poindre l'émotion. »

Dapné Bathalon, MonThéâtre.qc.ca

« Ce spectacle ne peut qu’être bénéfique, car il souligne combien la réflexion, le dialogue, la confrontation des idées, voire la capacité à se mettre dans la peau de l’autre, sont nécessaires pour éviter l’intransigeance et le dogmatisme. » 

Louise Vigeant, Jeu, revue de théâtre

«L’univers d’Olivier Choinière est indiscutablement puissant et révélateur de la grande originalité de la dramaturgie québécoise.»

Marion Bacci, Mazrou

« Le dramaturge se sert d’un procédé efficace en terminant une scène sur une ou deux phrases qui seront reprises lors du début de la scène suivante. Les bruits des manifestations étudiantes et autres effets sonores d’Éric Forget scandent le temps qui passe alors que les éclairages d’André Rioux se révèlent, je dirais, émotifs. Et l’ensemble se fait de plus en plus brutal au fur et à mesure du déroulement de la pièce. »

Marie-Claire Girard, Théâtre Cambrésis

« Le scénographe Simon Guilbault a conçu un ingénieux décor. Un plateau incliné sur lequel les personnages se livrent en duel, entouré de chaises disposées en rangées qui évoquent à la fois l’espace vide de la classe et la multitude bruyante qui manifeste à l’extérieur du cégep. »

LUC BOULANGER, La PRESSE

« Tout engagés qu’ils soient dans leur quête de liberté, les deux personnages de la pièce devront arriver à un terrain d’entente [...] Alors que le théâtre guide tout naturellement vers le conflit, la chicane et les enjeux du pouvoir, la philosophie nous entraîne dans le sens inverse. » Olivier Choinière s'est entretenu avec Christian St-Pierre 

Christian St-Pierre, LE DEVOIR

«Un long dialogue nécessite une mise en scène à la fois stimulante et efficace. La scénographie de Simon Guilbault assure définitivement.»

Edith Malo, Bible urbaine

Espace prof

Durée

1 h 20

sans

Entracte

Billeterie grand public
Besoin de plus de renseignements?

Contactez nos Services scolaires au 514 253-9095 poste 224 ou par courriel

Lundi au vendredi - 9h à 17h

Cahier du Théâtre Denise-Pelletier

Préparer votre sortie

Le TDP vous propose...