Henrik Ibsen

Auteur

Henrik Ibsen
Julius Cornelius Schaarwächter

Biographie

Henrik Johan Ibsen est un dramaturge norvégien.

Ibsen naît dans un foyer que la faillite des affaires paternelles, en 1835, va rapidement désunir. Il quitte le domicile familial la même année pour s’installer à Grimstad, où il travaille comme préparateur en pharmacie. Parallèlement, il poursuit des études de médecine, qu’il abandonne ensuite.

Les événements révolutionnaires de 1848 le conduisent à écrire sa première pièce, « Catilina ». Celle-ci est publiée en 1850 à compte d’auteur. À l’époque de cette publication, il travaille toujours comme apprenti et préparateur en pharmacie, étudie et écrit la nuit, prend des cours privés de latin. En 1850, il se rend à Christiania pour passer son baccalauréat et entrer à l’université. Il commence une seconde pièce en un acte, « Le Tertre des guerriers », qui est jouée au Christiana Theater.

En 1851, le violoniste Ole Bull, fondateur du Norske Theater de Bergen, lui propose d’en devenir le directeur artistique. Henrik Ibsen accepte et s’installe à Bergen. Il réalise également un voyage d’études à Copenhague, puis à Dresde, pour se familiariser avec les techniques du théâtre.

En 1858, il épouse Suzannah Thorensen et devient conseiller artistique au Christiana Theater. Leur fils Sigurd naît le 23 décembre de l’année suivante. En 1862, le Christiana Theater doit fermer ses portes, et Henrik Ibsen, libéré de ses obligations de directeur, fait un voyage dans le Gudbrandsdal et l’Ouest de la Norvège, pour récolter des éléments de légendes populaires nordiques.

En 1864, il obtient une bourse et quitte la Norvège pour Rome. Il ne reviendra dans son pays que vingt-sept ans plus tard, après avoir voyagé à travers l’Europe. Il fait publier en 1867 « Peer Gynt » qui sera particulièrement acclamé en Norvège. Avec « Une maison de poupée » (1879), il obtient un succès international, et dans les années qui suivent, sa renommée est telle que ses pièces sont montées presque simultanément dans les capitales Européennes. Deux ans plus tard, sa pièce « Les Revenants » est l’objet d’une critique sévère. Entre 1882 et 1888, il publie quatre pièces qui font sa renommée : « Un ennemi du peuple », « Le Canard Sauvage », « Rosmersholm », souvent considéré comme son chef-d’œuvre, et « La Dame de la mer ».

Quand il rentre en Norvège en 1891, il est devenu un auteur internationalement connu. Son 70e anniversaire, en 1898, est l’occasion de festivités nationales à Christiana, Copenhague et Stockholm notamment. …