Paul Ahmarani

Interprète

Paul Ahmarani
Fanny-Laurence Dubé-Dupuis

Biographie

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1993, Paul Ahmarani est un acteur polyvalent aux multiples facettes.

Les cinéphiles l’adorent. À preuve, il rafle deux prix Jutra pour ses rôles principaux dans La moitié gauche du frigo et Congorama, réalisés par Philippe Falardeau. Il interprète d’autres grands rôles dans deux films de Sébastien Rose, Comment ma mère accoucha de moi durant sa ménopause et La vie avec mon père, Guibord s’en va-t-en guerre de Philippe Falardeau, Le Marais de Kim Nguyen, Un capitalisme sentimental et Le Cyclotron d’Olivier Asselin et Mars et avril de Martin Villeneuve. Plus récemment, on le voit dans les films Chien de garde de Sophie Dupuis ainsi que Genèse de Philippe Lesage.

Au petit écran, on le remarque dans La Galère, Toute la véritéTrauma, BunkerLa Job (The Office). Il a également incarné Philippe Desforges dans 30 vies, l’Inspecteur Schmitt dans la série pour adolescents L’appart du 5e et François Beaudry dans Unité 9. Dernièrement, il a participé aux téléséries Lâcher prise et Jenny.

Au théâtre, la liste des metteurs en scène avec qui il a travaillé est impressionnante : Jean Asselin, Peter Batakliev, Martine Beaulne, Sylvain Bélanger, Denise Guilbault, Brigitte Haentjens, Gregory Hlady, Florent Siaud, Michel Lemieux, Alexandre Marine, Denis Marleau, Wajdi Mouawad et Victor Pilon.

Sous leur férule, il participe, entre autres, aux productions suivantes : Au cœur de la rose de Pierre Perrault, Blasté de Sarah Kane, Cantate de guerre de Larry Tremblay, Cœur de chien de Mikhaïl Boulgakov, La noce de Bertolt Brecht, La tempête de Shakespeare, La Trappe d’Agatha Christie, Le Mouton et la Baleine d’Ahmed Ghazali, L’enclos de l’éléphant d’Étienne Lepage, L’exécuteur 14 d’Adel Hakim, Manhattan Medea de Dea Loher, Woyzeck de Georg Büchner, La cerisaie de Tchekhov, Illusions d’Ivan Viripaev et Le joueur de Dostoïevski. Dernièrement, il était des pièces Le brasier de David Paquet (m.e.s. : Philippe Cyr), Les manchots d’Olivier Kemeid, Les enivrés au Prospero et L’idiot (m.e.s. : Catherine Vidal) au TNM.