Claude Poissant

Auteur et metteur en scène

Claude Poissant
Jean-François Brière

Biographie

Auteur, comédien, et surtout metteur en scène réputé, Claude Poissant a été nommé à la direction artistique du Théâtre Denise-Pelletier (TDP) au printemps 2014. Auparavant, il était codirecteur artistique et l’un des fondateurs (1978) du Théâtre PàP, une compagnie vouée à la dramaturgie contemporaine. Parmi ses mises en scène avec la compagnie de création, rappelons Bienveillance de Fanny Britt, Unity 1918 de Kevin Kerr, Le Traitement de Martin Crimp, Le Goûteur de Geneviève Billette, Louisiane Nord de François Godin, Les enfants d’Irène dont il est l’auteur, Tristesse animal noir de Anja Hilling, Je voudrais me déposer la tête de Jonathan Harnois, Cinq visages pour Camille Brunelle de Guillaume Corbeil et quatre pièces de Larry Tremblay, soit Abraham Lincoln va au théâtre, Grande Écoute, Le Ventriloque et The Dragonfly of Chicoutimi. Il adapte et met deux fois en scène Ce soir on improvise de Pirandello, soit au Théâtre du Trident en 1994 et au Théâtre du Nouveau Monde en 2000. Il a également signé les mises en scène de Les Oiseaux de Proie de John Logan, Petit Monstre de Jasmine Dubé, Tu peux toujours danser de Louis-Dominique Lavigne, Après moi, le déluge de Lluïsa Cunillé, La fête sauvage de Mathieu Gosselin, Rouge Gueule d’Étienne Lepage, 2h14 de David Paquet, Mutantès de Pierre Lapointe et Tom à la ferme de Michel Marc Bouchard.  Ses mises en scène de Marivaux furent nombreuses, entre autres Le Prince Travesti ainsi que La Fausse Suivante au TNM et Le Triomphe de l’amour à Espace Go. En septembre 2017, il créé au Théâtre d’Aujourd’hui la première pièce de Rachel Graton, La nuit du 4 au 5.

Au TDP, il a mis en scène L’avare de Molière, L’orangeraie de Larry Tremblay, Lorenzaccio ainsi que On ne badine pas avec l’amour de Musset, Lucrèce Borgia et Marie Tudor de Victor Hugo. En 2018, il y signe en janvier la mise en scène de Hurlevents, qui marque sa troisième collaboration avec Fanny Britt, et en novembre il s’offre un premier rendez-vous avec Michel Tremblay avec Bonjour, là, bonjour, une tragédie chorale en 31 brefs tableaux. En avril 2019, il met en scène L’origine de mes espèces de Michel Rivard au Théâtre de La Licorne, et la pièce tourne au Québec depuis ce temps. La même année, il retrouve Étienne Lepage qui lui offre la mise en scène de son plus récent texte, Le Ravissement, présenté au Théâtre de Quat’Sous. Finalement, en 2021, Claude Poissant s’attaque à l’adaptation et à la mise en scène de La Métamorphose, œuvre phare de Franz Kafka, au Théâtre Denise-Pelletier.