Simon Landry-Désy

Interprète

Simon Landry-Désy
Godefroy Mosry

Biographie

Natif d’Alma, Simon Landry-Désy baigne très jeune dans le bouillonnement créatif du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Dès l’adolescence, son intérêt pour l’improvisation, le théâtre, la performance, les arts visuels et le cirque jette les bases d’une pratique pluridisciplinaire empreinte de curiosité. Depuis sa sortie du Collège Lionel-Groulx en interprétation en 2014, Simon cumule les expériences de jeu au théâtre et au cinéma et s’intéresse particulièrement aux processus de travail collaboratifs.

Sur les planches, il était de la pièce La Liberté (m.e.s. de Gaétan Paré), de Plywood, un show sur le rough (m.e.s. de Réal Bossé), d’Album de finissants (reprise, m.e.s. d’Anne-Sophie Rouleau), en plus de collaborer régulièrement avec le jeune auteur et metteur en scène Philippe Boutin (Détruire, nous allons; Le Vin herbéBeing Philippe Gold, The rise of the bling bling). Il était également de la distribution de La nuit du 4 au 5 (m.e.s. Claude Poissant), de Philadelphia High School (m.e.s. Jonathan Caron) et plus récemment de celle des Coleman-Milaire-Fortin-Campbell (m.e.s. Louis-Karl Tremblay), de La Société des poètes disparus (m.e.s. Sébastien David), le Ravissement (m.e.s Claude Poissant) ou encore l’Inframonde (Catherine Vidal).

2015 est marquée par ses débuts au grand écran, où on peut le voir dans Les êtres chers, d’Anne Émond. Il se retrouve depuis au générique de nombreux courts et longs métrages. Parmi ceux-ci, les films de Jean-Martin Gagnon (Puisqu’on se tue toujours trop tard, Planter), Guillaume Collin (Moi sans toi), Robert Morin (Le Problème d’infiltration) et Guillaume Harvey (En attendant Pascal). Il est également un fidèle allié des réalisateurs Renaud Lessard et Jonathan Beaulieu-Cyr, avec qui il collabore pour la série web Coeur d’or et les courts métrages Pisser dehors, Pluie sur tôle volée et Ferraille, film pour lequel il fut en nominé comme Meilleur acteur au Gala Prends ça court des RVCQ 2016.