La Société des poètes disparus

De Tom Schulman

Traduction Maryse Warda

Mise en scène Sébastien David

Production Théâtre Denise-Pelletier

La Société des poètes disparus

Avec
Mustapha Aramis, Jean-François Casabonne, Patrice Dubois, Gérald Gagnon, Maxime Genois, Simon Landry-Désy, Étienne Lou, Anglesh Major, Alice Moreault et Émile Schneider

 

Résumé

En 1959, dans la prestigieuse Welton Academy, Monsieur Keating, un professeur de littérature, surprend les étudiants avec une pédagogie anticonformiste. Invités par l’homme de lettres à trouver leur propre voix, les adolescents recréeront alors la « Société des poètes disparus », une sorte de club clandestin pour esprits libres dont Keating a autrefois été l’un des membres influents. La découverte d’une dimension hors norme du monde, guidée par la prise de parole et la poésie, en plein cœur d’une Amérique conservatrice, transformera à jamais les vies du réservé Todd Anderson, de l’exemplaire Neil Perry, et de leurs amis Knox, Charlie, Steven et Richard.

Le metteur en scène et auteur Sébastien David (Les morb(y)des, Les Haut-parleurs et Dimanchnapalm, gagnant du Prix du Gouverneur général en 2017) s’attaque ici à une œuvre qui le hante depuis l’adolescence, celle du dramaturge Tom Schulman et du réalisateur Peter Weir. La Québécoise Maryse Warda signe la traduction de la pièce récemment tirée du scénario original et dont les dialogues nous habitent depuis 30 ans.

*La Société des poètes disparus basé sur le film de Touchstone Pictures écrit par Tom Schulman / initialement produit par Classic Stage Company / Arrangements spéciaux de Adam Zotovich / Directeur artistique: John Doyle / Directeur : Jeff Griffin

Biographies

Sébastien David

Metteur en scène

Sébastien David

Tom Schulman

Auteur

Tom Schulman

Maryse Warda

Traductrice

Maryse Warda

Mustapha Aramis

Richard Cameron

Mustapha Aramis

Jean-François Casabonne

Paul Nolan

Jean-François Casabonne

Patrice Dubois

Monsieur Keating

Patrice Dubois

Gérald Gagnon

Monsieur Perry

Gérald Gagnon

Maxime Genois

Charlie Dalton

Maxime Genois

Simon Landry-Désy

Todd Anderson

Simon Landry-Désy

Étienne Lou

Steven Meeks

Étienne Lou

Anglesh Major

Knox Overstreet

Anglesh Major

Alice Moreault

Christine

Alice Moreault

Émile Schneider

Neil Perry

Émile Schneider

Caroline Laurin-Beaucage

Conseillère au mouvement

Caroline Laurin-Beaucage

Équipe

Assistance et régie
Karyne Doucet-Larouche

Scénographie
Jean Bard

Costumes
Linda Brunelle

Lumières
David-Alexandre Chabot

 

Conception sonore
Antoine Bédard

Maquillages
Amélie Bruneau-Longpré

Mouvement
Caroline Laurin-Beaucage

Dans les médias

Un vrai bijou pour l’âme ! [...] Tout y est : une distribution d’acteurs fabuleux qui incarnent leur personnage dans une passion renouvelée de par l’adaptation qui en est faite, une sensibilité palpable et déboussolante, un décor épuré enchaînant aisément les scènes, le tout coule dans une quasi perfection comme une eau limpide, pure, délectable. [...] La Société des poètes disparus est un cadeau à s’offrir, tant elle nous tatoue le cœur de sa beauté

ANNABELLE RICHARD, ÉKLECTIK MÉDIA

Si les nostalgiques y trouveront leur compte, cette pièce vaut la peine d’être découverte par une nouvelle génération qui n’a pas vu le film et qui pourra y poser son propre regard

IRIS GAGNON-PARADIS, LA PRESSE+

…la mise en scène de Sébastien David est inspirée et vibrante […] David a réuni une distribution d’une belle diversité. […] Une belle production susceptible de toucher autant les ados qui découvriront le récit que les anciens jeunes marqués par le film…

MARIE LABRECQUE, LE DEVOIR

Disons-le d’emblée : la création, Salle Denise-Pelletier, de la pièce tirée du film culte de Peter Weiss, Dead Poets Society, est une réussite

CHRISTIANE HELLOT, REVUEJEU.ORG

Le spectacle fait la part belle à la poésie, aux mots et à la façon dont ils peuvent devenir pulsions, revendications, ode à l’amour ou à l’éducation, et donner voix à la raison ou à l’émotion […] Les leçons du professeur Keating n’ont pas vieilli d’une ride, et la production du Théâtre Denise-Pelletier leur offre l’occasion de résonner auprès d’un nouveau public.

DAPHNÉ BATHALON, MONTHÉÂTRE.QC.CA

Chronique et critique du journaliste de cinéma Michel Coulombe sur la Société des poètes disparus qu'Il a vue à la première.

MICHEL COULOMBE - SAMEDI RIEN D'AUTRE

Vraiment, j’ai été très agréablement surpris, ravi par ce que j’ai vu. » J’ai trouvé excellente la traduction de Maryse Warda […] Les jeunes acteurs sont tous formidables.

MARC-ANDRÉ LUSSIER, CULTURE CLUB

Allez-y sans aucune hésitation

CATHERINE BRISSON À 98,5 AVEC PAUL ARCAND

Disons-le tout de go : « Vous serez ravis par cette pièce! Courez-y tout de suite! » Si vous avez envie de fraîcheur, de rêve, de liberté et d'une pause (bien méritée) dans la rectitude politique ambiante, courez voir « La Société des poètes disparus. [...] C'est le sourire aux lèvres et l'âme en bandoulière que les spectateurs ont quitté le Théâtre Denise-Pelletier, en cette soirée de Première de la pièce éponyme tirée du scénario de Tom Schulman. « Liberté, quand tu nous tiens... », aurions-nous pu lancer à la cantonade, le cœur léger et ravi, au sortir de la pièce...

LUCE LANGIS, PATWHITE

Le passage du grand écran aux feux de la rampe de la scène est une véritable réussite. [...] Cette production n’a pas à souffrir de comparaisons douteuses avec l’oeuvre cinématographique. L’adaptation théâtrale traduit avec justesse l’exaltation ainsi que le tragique destin de Keating et de ses étudiants.
Le jeu sensible de la plupart des interprètes et la poésie de plusieurs tableaux créent des moments d’émotions si forts qu’on n’aimerait ne pas les voir disparaître.

DOMINIQUE DENIS, ARP.MÉDIA

... la mise en scène de Sébastien David est brillante. Les jeux d’ombre et de lumière, le décor simple et dépouillé, les transitions entre les tableaux et la musique s’harmonisent parfaitement. [...] La distribution de ce spectacle est solide. Le professeur Keating, brillamment interprété par Robin Williams dans le film, est rendu avec finesse et aplomb par Patrice Dubois. [...] Les inconditionnels du long métrage retrouveront dans cette pièce ce qui leur avait tant plu, soit un amour pour les arts, la liberté, la prise de parole et la jeunesse.

EMMANUEL MARTINEZ, TVA NOUVELLES

La salle remplie de jeunes spectateurs était très justement enthousiaste à la fin de la représentation. Ce fut pour tous un grand moment d’intelligence et d’émotion. La Société des poètes disparus au théâtre Denise-Pelletier est une œuvre riche et belle à proposer à tous les publics.

SOPHIE JAMA, PIEUVRE.CA