Les Plouffe

D’après l’œuvre de
Roger Lemelin

Adaptation
Isabelle Hubert

Mise en scène
Maryse Lapierre

Avec emprunts à l’œuvre cinématographique de Roger Lemelin et Gilles Carle. Avec l’aimable autorisation de leurs héritiers.

Coproduction
Théâtre Denise-Pelletier et Théâtre du Trident

 

Les Plouffe

Avec
Édith Arvisais, Maxime Beauregard-Martin, Frédérique Bradet, Robin-Joël Cool, Alexis Déziel, Jacques Girard, Jean-Michel Girouard, Alex Godbout, Marie-Ginette Guay, Renaud Lacelle-Bourdon, Michel-Maxime Legault, Alice Moreault, Mary-Lee Picknell et Gilles Renaud.

Résumé

1938, dans le quartier Saint-Sauveur, à Québec. Pendant que la Seconde Guerre se prépare sur le Vieux Continent, la famille Plouffe évolue au cœur des mutations nées de la Grande Dépression. Guillaume, le benjamin, rêve d’un avenir de gagnant. Ovide cherche sa route entre sa foi et son amour de l’opéra. Alors que Napoléon porte l’espoir comme un drapeau, Cécile, l’aînée, se meurt d’un amour impossible. Théophile, le père, combat l’hypocrisie tandis que la mère, Joséphine, essaie tant bien que mal de préserver l’âme du nid familial. Autour d’eux, tout un essaim de personnages, dont l’alter ego de l’auteur, Denis Boucher, le jeune journaliste. La politique, le clergé, l’ignorance, le nationalisme et la solidarité, tout participe à l’émotion qui fait vivre et survivre les Plouffe.

Roger Lemelin est né à Québec. Alors qu’il est correspondant pour les magazines américains Time et Life, son roman Les Plouffe paraît en 1948. Au cours des années 50, ses personnages font l’objet d’un téléroman, le premier grand succès du petit écran québécois. Puis en 1980, le septième art s’en empare, sous la direction du cinéaste Gilles Carle. C’est maintenant au tour de la dramaturge Isabelle Hubert (Le cas Joé Ferguson, La robe de Gulnara) d’adapter le roman, mais cette fois pour le théâtre, une première. La metteure en scène Maryse Lapierre (Mme G.) convie 14 comédiens pour envahir les nombreux lieux que l’espace scénique, sous son œil attentif, anime avec ardeur pour raconter une partie poignante de notre récit collectif.

Après L’orangeraie et 1984, il s’agit de la troisième coproduction des récentes années avec le Théâtre du Trident.

« Magistral portrait d’époque […] Toute la distribution est remarquable de justesse, offrant des tableaux d’une prégnance inouïe. »  – JEU, Revue de théâtre.

 

Rencontre du samedi :  il y aura une rencontre avec les interprètes et l’équipe de production le samedi 5 février après la représentation.

Biographies

Roger Lemelin

Auteur

Roger Lemelin

Isabelle Hubert

Adaptation théâtrale

Isabelle Hubert

Maryse Lapierre

Mise en scène

Maryse Lapierre

Maxime Beauregard-Martin

Denis Boucher

Maxime Beauregard-Martin

Frédérique Bradet

Cécile Plouffe

Frédérique Bradet

Robin-Joël Cool

Tom Brown

Robin-Joël Cool

Alexis Déziel

Stan Labrie

Alexis Déziel

Alex Godbout

Guillaume Plouffe

Alex Godbout

Jacques Girard

Curé Folbèche

Jacques Girard

Jean-Michel Girouard

Napoléon Plouffe

Jean-Michel Girouard

Marie-Ginette Guay

Joséphine Plouffe

Marie-Ginette Guay

Renaud Lacelle-Bourdon

Ovide Plouffe

Renaud Lacelle-Bourdon

Michel-Maxime Legault

Onésime

Michel-Maxime Legault

Alice Moreault

Rita Toulouse

Alice Moreault

Mary-Lee Picknell

Jeanne Duplessis

Mary-Lee Picknell

Gilles Renaud

Théophile Plouffe

Gilles Renaud

Équipe

Assistance à la mise en scène
Gabrielle Arseneault

Régie
Andrée-Anne Garneau

Scénographie
Marie-Renée Bourget Harvey

Costumes
Sébastien Dionne

Éclairages
André Rioux

Musique et environnement sonore
Viviane Audet, Robin-Joël Cool et Alexis Martin

Maquillages
Marjorie Hardy

Coiffures
Florian Van Wambeke

Assistance aux costumes
Dominique Giguère

Accessoires
Émilie Potvin

Dans les médias

Magistral portrait d’époque […] Toute la distribution est remarquable de justesse, offrant des tableaux d’une prégnance inouïe.

revuejeu.org